Votre CBD PREMIUM : Bio, Français, Ethique / Aujourdhui : -10% sur votre première commande avec le code « Calao10 » – Livraison rapide

Quelles Contre-indications du CBD ? (et les effets)

par | Mai 19, 2021 | Comprendre CBD

Le cannabidiol est une substance chimique présente dans la plante Cannabis sativa, également connue sous le nom de marijuana ou de chanvre.

Plus de 80 substances chimiques, appelées cannabinoïdes, ont été identifiées dans la plante Cannabis sativa.

Si le delta-9-tétrahydrocannabinol (THC) est le principal ingrédient actif de la marijuana, le cannabidiol est également obtenu à partir du chanvre, qui ne contient que de très faibles quantités de THC.

Une décision de la cour de justice de l’Union européenne à rendu le CBD légal en France en 2020.

Comme le cannabidiol a été étudié comme un nouveau médicament, il ne peut pas être légalement inclus dans les aliments ou les compléments alimentaires.

De même, le cannabidiol ne peut pas être inclus dans des produits commercialisés avec des allégations thérapeutiques.

Le cannabidiol ne peut être inclus que dans les produits « cosmétiques » et seulement s’il contient inférieur à 0,2% de THC.

Mais il existe encore sur le marché des produits étiquetés comme des compléments alimentaires qui contiennent du cannabidiol.

La quantité de cannabidiol contenue dans ces produits n’est pas toujours indiquée avec précision sur l’étiquette du produit.

Le cannabidiol est le plus souvent utilisé pour les troubles épileptiques (épilepsie).

Il est également utilisé pour :

  • l’anxiété,
  • la douleur,
  • un trouble musculaire appelé dystonie,
  • la maladie de Parkinson,
  • la maladie de Crohn et de nombreuses autres affections,

Mais il n’existe pas de preuves scientifiques solides pour étayer ces utilisations.

Les personnes qui envisagent de prendre des produits à base de CBD ou qui en prennent doivent toujours en parler à leur médecin, en particulier si elles prennent d’autres médicaments ou si elles ont des problèmes médicaux sous-jacents, tels qu’une maladie du foie, une maladie des reins, une épilepsie, des problèmes cardiaques, un système immunitaire affaibli ou si elles prennent des médicaments qui peuvent affaiblir le système immunitaire … (source Université Harvard)


Sondage

Le meilleur moyen de consommer du CBD c'est :

View Results

Loading ... Loading ...


Comment fonctionne-t-il ?

Contre-indications du CBD
Le cannabidiol agit sur de très nombreuses cibles


Le cannabidiol a des effets sur le cerveau. La cause exacte de ces effets n’est pas claire.

Cependant, le cannabidiol semble empêcher la dégradation d’une substance chimique dans le cerveau qui affecte

  • la douleur,
  • l’humeur et
  • les fonctions mentales.

La prévention de la dégradation de cette substance chimique et l’augmentation de son taux dans le sang semblent réduire les symptômes psychotiques associés à des maladies comme la schizophrénie.

Le cannabidiol pourrait également bloquer certains des effets psychoactifs du delta-9-tétrahydrocannabinol (THC).

En outre:

Le cannabidiol semble réduire la douleur et l’anxiété

Utilisations et efficacité

Probablement efficace pour :

Trouble épileptique (épilepsie).

Il a été démontré qu’un produit spécifique à base de cannabidiol (Epidiolex, GW Pharmaceuticals) réduit les crises chez les adultes et les enfants souffrant de diverses affections liées à des crises épileptiques.

Ce produit est un médicament de prescription pour le traitement des crises causées par :

  • le syndrome de Dravet,
  • le syndrome de Lennox-Gastaut
  • ou le complexe de sclérose tubéreuse.

Il a également été démontré qu’il réduisait les crises chez les personnes atteintes

  • du syndrome de Sturge-Weber,
  • du syndrome épileptique lié à une infection fébrile (FIRES)
  • et de troubles génétiques spécifiques qui provoquent une encéphalopathie épileptique.

Mais il n’est pas approuvé pour le traitement de ces autres types de crises.

Ce produit est généralement pris en association avec des médicaments anti-convulsions classiques.

Certains produits à base de cannabidiol fabriqués en laboratoire sont également étudiés pour l’épilepsie.

Mais les recherches sont limitées, et aucun de ces produits n’est approuvé comme médicament sur ordonnance.

Peut-être efficace pour

Sclérose en plaques (SEP).

Un produit en spray nasal délivré sur ordonnance (Sativex, GW Pharmaceuticals) contenant à la fois du 9-delta-tétrahydrocannabinol (THC) et du cannabidiol s’est révélé efficace pour améliorer :

  • la douleur,
  • la contraction musculaire
  • et la fréquence des mictions chez les personnes atteintes de SEP.

Mais les preuves de l’efficacité du cannabidiol sur les symptômes de la sclérose en plaques ne sont pas cohérentes lorsqu’il est utilisé seul.

Certaines recherches préliminaires suggèrent que l’utilisation d’un spray de cannabidiol sous la langue pourrait améliorer :

  • la douleur et la tension musculaire, mais pas les spasmes musculaires,
  • la fatigue,
  • le contrôle de la vessie,
  • la mobilité ou le bien-être
  • et la qualité de vie des patients atteints de SEP.

Preuves insuffisantes pour :

Trouble lié à la consommation de cannabis

Les premières recherches suggèrent que la prise de cannabidiol pourrait réduire légèrement la quantité de cannabis consommée par les personnes qui essaient d’arrêter de consommer du cannabis.

Maladie de Crohn (intestin)

Les premières recherches montrent que la prise de cannabidiol ne réduit pas l’activité de la maladie chez les adultes atteints de la maladie de Crohn.

Le diabète

Les premières recherches montrent que la prise de cannabidiol n’améliore pas le contrôle de la glycémie chez les adultes atteints de diabète de type 2.

Dystonie

On ne sait pas si le cannabidiol est bénéfique pour la dystonie.

Tremblements

Les premières recherches montrent que le cannabidiol ne semble pas améliorer cette condition.

 Lésions musculaires (sportifs)

Les premières recherches montrent que le cannabidiol ne semble pas prévenir les lésions musculaires ou les douleurs après l’exercice.

Une maladie héréditaire marquée par des difficultés d’apprentissage (syndrome de l’X fragile)

Les premières recherches suggèrent que l’application de gel de cannabidiol pourrait réduire l’anxiété et améliorer le comportement des enfants atteints du syndrome de l’X fragile.

Une condition dans laquelle une greffe attaque le corps (maladie du greffon contre l’hôte ou GVHD)

La maladie du greffon contre l’hôte est une complication qui peut survenir après une greffe de moelle osseuse.

Les premières recherches ont montré que la prise quotidienne de cannabidiol, qui commence 7 jours avant la greffe de moelle osseuse et se poursuit pendant 30 jours après la greffe, peut prolonger le temps nécessaire à une personne pour développer une GVHD.

Maladie de Huntington

Les premières recherches montrent que la prise quotidienne de cannabidiol n’améliore pas les symptômes de la maladie de Huntington.

La sclérose en plaques (SEP)

Les premières recherches suggèrent que l’utilisation d’un spray de cannabidiol sous la langue pourrait améliorer la douleur et l’oppression musculaire chez les personnes atteintes de SEP, mais attention l’utilisation sublinguale du CBD cannabidiol est proscrite en France car ce serait assimilé à un usage alimentaire 

L’obésité

Les premières recherches suggèrent que la prise d’un extrait de chanvre riche en cannabidiol ne semble pas améliorer la perte de poids.

Le sevrage de l’héroïne

Les premières recherches montrent que la prise de cannabidiol pendant 3 jours pourrait réduire l’état de manque et l’anxiété chez les personnes qui souffrent de troubles de l’usage de l’héroïne.

Douleur chronique

Les premières recherches suggèrent que la prise de cannabidiol pourrait réduire la douleur chronique et le besoin de médicaments opioïdes.

La maladie de Parkinson

Les premières recherches montrent que le cannabidiol pourrait réduire l’anxiété et les symptômes psychotiques chez les personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Sentiment de bien-être.

On ne sait pas si la prise d’un extrait de chanvre riche en cannabidiol améliore le sentiment de bien-être.

La schizophrénie

Les premières recherches suggèrent que la prise de cannabidiol améliore les symptômes et le bien-être des personnes atteintes de schizophrénie.

Arrêt du tabac

Les premières recherches suggèrent que l’inhalation de cannabidiol avec un inhalateur pendant une semaine pourrait réduire le nombre de cigarettes fumées par les fumeurs qui essaient d’arrêter de fumer.

Un type d’anxiété marqué par la peur dans certains ou tous les contextes sociaux (trouble de l’anxiété sociale).

Les premières recherches montrent que le cannabidiol pourrait améliorer l’anxiété chez les personnes atteintes de ce trouble.

Mais on ne sait pas encore s’il aide à réduire l’anxiété lors d’une prise de parole en public.

Un groupe d’affections douloureuses qui affectent l’articulation de la mâchoire et le muscle (troubles temporomandibulaires ou TMD).

Les premières recherches montrent que l’application d’une huile contenant du cannabidiol sur la peau pourrait réduire la douleur chez les personnes qui souffrent de TMD.

Lésions nerveuses dans les mains et les pieds (neuropathie périphérique)

Trouble bipolaire

Insomnie

D’autres conditions

Des preuves supplémentaires sont nécessaires pour évaluer l’efficacité du cannabidiol pour ces utilisations.

Effets secondaires

Contre-indications du CBD
Le CBD possède de nombreuses applications thérapeutiques dont certaines sont en cours de recherche.

Des doses de cannabidiol allant jusqu’à 300 mg par jour ont été prises par voie orale en toute sécurité jusqu’à 6 mois.

Des doses plus élevées de 1200 à 1500 mg par jour ont été prises par voie orale en toute sécurité pendant 4 semaines.

Un produit à base de cannabidiol délivré sur ordonnance (Epidiolex) est approuvé pour être pris par voie orale à des doses allant jusqu’à 25 mg/kg par jour aux États Unis.

Des sprays de cannabidiol appliqués sous la langue ont été utilisés à des doses de 2,5 mg pendant une période allant jusqu’à 2 semaines.

Parmi les effets secondaires signalés du cannabidiol,

  • citons la sécheresse de la bouche,
  • l’hypotension,
  • la sensation de tête légère et
  • la somnolence.

Des signes de lésions hépatiques ont également été signalés chez certains patients utilisant des doses plus élevées d’Epidiolex.

En cas d’application sur la peau : Il n’y a pas assez d’informations fiables pour savoir si le cannabidiol est sûr ou quels pourraient être ses effets secondaires.

Précautions particulières et mises en garde

Contre-indications du CBD
Il est connu depuis plus de 2000 ans et ses propriétés pharmacologiques sont en cours d’élaboration dans un nombre grandissant de symptômes

Grossesse et allaitement : le cannabidiol est  DANGEREUX à utiliser si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. 

Les produits à base de cannabidiol peuvent être contaminés par d’autres ingrédients qui peuvent être nocifs pour le fœtus ou le nourrisson. 

Restez du bon côté et évitez de l’utiliser.

Enfants : Un produit à base de cannabidiol sur ordonnance (Epidiolex) est SÛR lorsqu’il est pris par voie orale à des doses allant jusqu’à 25 mg / kg par jour. 

Maladie du foie : les personnes atteintes d’une maladie du foie peuvent avoir besoin d’utiliser des doses plus faibles de cannabidiol par rapport aux patients en bonne santé.

Maladie de Parkinson: Certaines recherches préliminaires suggèrent que la prise de doses élevées de cannabidiol pourrait aggraver les mouvements musculaires et les tremblements chez certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

Les interactions

Nous avons actuellement aucune information pour le cannabidiol (CBD) Interactions .



Sondage

Pourquoi Utiliser du CBD ?

View Results

Loading ... Loading ...


Vous hésitez encore ?
Vous ne savez pas quel produit choisir ?



Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Avec quels médicaments le CBD interagit-il ?

Le CYP2D6 métabolise de nombreux antidépresseurs, de sorte que le CBD peut augmenter les concentrations sériques des ISRS, des antidépresseurs tricycliques, des antipsychotiques, des bêta-bloquants et des opioïdes (y compris la codéine et l’oxycodone).

Le CBD interfère-t-il avec les médicaments pour la tension artérielle ?

Pour certaines personnes, notamment celles qui prennent certains médicaments sur ordonnance, l’utilisation du CBD est risquée. Il a des effets anticoagulants qui peuvent fluidifier le sang ; il peut également abaisser modestement la pression artérielle. Ces effets pourraient être dangereux pour les personnes souffrant de certains troubles médicaux.

Le CBD interagit-il avec quelque chose ?

Les premières études montrent que le CBD peut certainement perturber les niveaux de médicaments dans votre système, même si vous prenez la dose prescrite. Mais d’autres recherches sont nécessaires pour déterminer la gravité des interactions du CBD avec différents médicaments et pour élaborer des recommandations sur la façon de les prendre avec le CBD.

Peut-on prendre de l’huile de CBD si l’on souffre d’hypertension artérielle ?

Des études indiquent que le CBD est bénéfique pour une variété de maux, et l’utilisation d’huile est l’une des nombreuses façons dont les gens peuvent en profiter. Selon un article paru dans JCI Insight , le CBD peut réduire l’hypertension artérielle et la réponse de la pression artérielle au stress.

Cet article est utile ? Notez le :

Nos meilleurs produits à base de CBD

Apprendre

Articles recommandés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

#cbdshopcalao

Livraison offerte

Dès 60€ d'achat

Paiement sécurisé

Garantie de sécurité

100% Satisfait

Avis garantis

Service client

Service client disponible

0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique