Hash, weed, beuh, CBD, cannabis, marijuana, THC : quelles différences ?

par | Juin 8, 2021 | Comprendre CBD

Le monde du cannabis regorge de mots aussi divers et variés qui réfèrent bien souvent à la même chose.

Afin d’y voir plus clair, nous vous proposons de retracer brièvement l’origine et la définition de chaque mot.

Mais avant cela, un petit rappel de la légalité actuelle relative à ces différents termes :

Quoi ?Légalité en FranceSource réglementaire
Cannabis PlanteOui si taux de THC < 0,2% et utilisation uniquement de fibres et grainesConvention unique sur les stupéfiants de 1961 (Monde)

Loi n°70-1320 en date du 31/12/1970 (France)

Article L.3432-1 du Code de la Santé publique (France)
Marijuana Fleurs de la planteNonConvention unique sur les stupéfiants de 1961 (Monde)

Loi n°70-1320 en date du 31/12/1970 (France)

Article L.3432-1 du Code de la Santé publique (France)
Hashish
Shit
Résine (feuilles, tiges, têtes)NonConvention unique sur les stupéfiants de 1961 (Monde)

Loi n°70-1320 en date du 31/12/1970 (France)

Article L.3432-1 du Code de la Santé publique (France)
THC Cannabinoïde
Substance présente dans la plante
Non
sauf usage thérapeutique 
avec délivrance d’une attestation de l’ANSM
Convention des substances psychotropes de 1971 (Monde)

Article R.5132-86 du Code de la Santé publique (France) – usage médical
CBD Cannabinoïde
Substance présente dans la plante
Non
sauf si est produit à partir de fibres et graines de variétés autorisées
Convention des substances psychotropes de 1971 (Monde)

Article R.5132-86 du Code de la Santé publique (France) – usage médical

Sondage

Le meilleur moyen de consommer du CBD c'est :

View Results

Loading ... Loading ...

Le cannabis

Hash, weed, beuh, CBD, cannabis, marijuana, THC
Le cannabis est un genre botanique qui rassemble des plantes annuelles de la famille des Cannabaceae

Le chanvre est une plante issue de la famille des cannabacées, qui pousse principalement dans des zones équatoriales et tropicales du globe terrestre.

Mot issu du grec ancien kannabis, des traces de cette plante ont été retrouvées depuis la préhistoire.

Elle a ainsi longtemps été utilisée pour ses vertus médicinales notamment par voie de fumigation pendant l’accouchement ou encore en traitement des rhumatismes.

Le cannabis était ainsi particulièrement en vogue en France au cours du XVIIIème siècle.

Sa prohibition au sein des pharmacies française date seulement des années 1950.

Le cannabis recouvre différentes variétés, qui se distinguent par leurs feuilles (plus ou moins charnues) et leur hauteur.

Ainsi si la majorité des variétés de cannabis atteint une hauteur comprise entre 2 et 4 mètres, certaines variétés peuvent quant à elles mesurer jusqu’à 7 mètres de haut.

Composé de près de 500 constituants, la plante de chanvre est avant tout connue pour les cannabinoïdes qui la composent.

Les différentes variétés de cannabis se distinguent alors par leur teneur en cannabinoïdes, dont les plus connus sont sans nul doute le THC (tétrahydrocannabinol-9) et CBD (cannabidiol).


La marijuana / la weed / la ganja / la beuh..

Marijuana, Weed, Ganja et Beuh sont autant de mots différents pour évoquer la même partie de cannabis, à savoir les fleurs de la plante de cannabis femelle (naturellement plus grandes que les plantes mâles), voire parfois les feuilles.

La marijuana est un nom mexicain donné à la plante de cannabis en référence à l’usage récréatif que les consommateurs en faisaient. Ce terme, bien ancré dans le langage, a depuis été dérivé en plusieurs noms communs dans de multiples langues :

  • Marie-Jeanne : terme français ;
  • Ganja : terme faisant référence au nom du cannabis sativa en sanskrit indien ;
  • Weed : terme apparu dans les années 1980 aux USA ;
  • Beuh : terme apparu dans les années 1980 en France, inscrit au sein du dictionnaire depuis 2015.

Selon les variétés de cannabis et les fleurs utilisées, la marijuana peut contenir de 0,1% à 25% de THC et avoir ainsi un effet psychotrope plus ou moins prononcé.

Elle se présente sous la forme de feuilles séchées et affinées, voire parfois de briques compactes composées de feuilles / de tiges / de graines séchées.


Le Hashish / le Hash / le Shit…

A la différence de la marijuana, composée à partir des fleurs femelles de cannabis, le Hashish se compose à partir de la résine extraite de la plante. Le cannabis est en effet une plante résineuse, dont la résine se trouve majoritairement concentrée dans les têtes et les feuilles de la plante.

Cette résine est en réalité un condensé de trichomes, petites excroissances visibles sur la plante de cannabis et qui renferment une quantité importante de cannabinoïdes dont le THC qui provoque un effet euphorisant.

Le Hashish est ainsi obtenu en extrayant les trichomes de la plante originelle, avant de presser la résine obtenue en une pâte ou une boule malléable.

 A l’inverse, lorsque la résine obtenue est coupée avec d’autres produits (tabac, adjuvants divers) il est alors question de Shit.


Les cannabinoïdes : le THC et le CBD

Hash, weed, beuh, CBD, cannabis, marijuana, THC
Les principaux cannabinoïdes présents dans le cannabis sont le tétrahydrocannabinol (THC) et le cannabidiol (CBD)

Les cannabinoïdes sont aujourd’hui les composants du cannabis dont les consommateurs recherchent les effets.

Ainsi, la plante de cannabis est composée de différents cannabinoïdes tels que :

Le THC est le principal cannabinoïde connu du cannabis, découvert et isolé dans les années 1940 par le chercheur Roger Adams.

Depuis cette date, il est reconnu que le THC a un effet antidépresseur et anxiolytique, antiinflammatoire, anti-métastatique…

Mais son effet psychotrope et les effets secondaires importants qu’il est susceptible de provoquer le classent dans la catégorie des stupéfiants dont l’usage et la commercialisation reste prohibé dans de nombreux pays.

En France, seul une autorisation de l’Autorité Nationale de Sécurité du Médicament permet de l’utiliser, pour un usage purement médical. A ce jour seuls deux composés ont bénéficié d’une autorisation de l’ANSM, dans le cadre de maladies graves.

Le CBD dispose des mêmes caractéristiques propres aux cannabinoïdes mais, à l’inverse du THC, n’influe pas sur le niveau de dopamine du consommateur. De ce fait il n’induit pas de mécanisme naturel d’addiction au sein de l’organisme.

Les cannabinoïdes comme le CBD, le CBG, CBN ou encore le CBDa vont avoir pour effet d’activer le système endocannabinoïde, qui envoie différents messages dans nos organismes au travers de deux récepteurs (CB1 et CB2), le premier étant situé au sein de notre système nerveux central et le deuxième au sein des autres cellules de l’organisme.

Ces récepteurs, une fois activés par les cannabinoïdes internes ou externes, vont produire des molécules ayant différents impacts tels que

  • la régulation de l’appétit,
  • la baisse du stress
  • et de l’anxiété,
  • la réponse à des inflammations…

Trouvez ici : Comment Vapoter du CBD ? (comme un pro)


Sondage

Pourquoi Utiliser du CBD ?

View Results

Loading ... Loading ...

Qu’en pensez vous ?
Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

5/5 - (1 vote)

Apprendre

Articles recommandés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

#cbdshopcalao

Livraison offerte

Dès 60€ d'achat

Paiement sécurisé

Garantie de sécurité

100% Satisfait

Avis garantis

Service client

Service client disponible

0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique