Votre CBD PREMIUM : Bio, Français, Ethique / Aujourdhui : -10% sur votre première commande avec le code « Calao10 » – Livraison rapide

Comment cultiver du cannabis médical en France ?

par | Juin 16, 2022 | Faire Pousser

La France offre un climat idéal pour la culture de la marijuana : beaucoup de pluie, beaucoup de soleil et une longue saison de culture.

Les cultivateurs de chaque pays sont confrontés à des défis climatiques et juridiques uniques. Une fois que vous vous serez familiarisé avec ces facteurs, cependant, vous serez prêt à mettre la main dans le sol.

Découvrez dans cet article comment cultiver du cannabis.


Contrairement en 2021, l’État français a durci considérablement les règles concernant l’exploitation de CBD sur le territoire. Il est désormais interdit de vendre et de consommer des fleurs de chanvre et d’infusion de CBD. La culture de ce type de produit devient de ce fait restreinte.


Cultiver du cannabis en France

Comment cultiver du cannabis médical en Franc
La culture du CBD est légale en France

La France présente des climats variables à travers le pays. Vous devrez vous familiariser avec votre climat local. 

Les trois climats distincts en France sont :

• Océanique : Balayant l’ouest du pays du nord au sud, la zone océanique présente une petite plage de températures, des étés frais et des hivers très froids. Paris, Toulouse et Bordeaux entrent dans cette zone.

• Continental : Présente dans une grande partie de l’est et du centre de la France, cette zone se caractérise par des étés plus chauds, des pluies abondantes et des hivers enneigés. La zone continental englobe Lyon et Strasbourg.

• Méditerranéen : répandue dans le sud de la France (à l’exception du sud-ouest océanique), cette zone connaît des étés chauds, des précipitations limitées et des hivers frais.

Chaque climat a des exigences uniques en matière de culture de cannabis, mais tous offrent le potentiel d’énormes rendements de fleurs excellentes !

Le cannabis est-il légal en France

Tout comme de nombreux autres pays européens, la population française a un faible pour le cannabis

Les statistiques du pays révèlent qu’environ 13 millions de citoyens ont subi les effets psychotropes du THC, et 1,2 million utilisent régulièrement l’herbe.

Cela dit, la France possède certaines des lois sur le cannabis les moins progressistes du continent. 

La culture, la vente, la possession et la consommation de cannabis sont toutes illégales. 

Jusqu’à récemment, les lourdes conséquences de la consommation de cannabis entraînaient des amendes allant jusqu’à 3 750 € et une peine d’un an de prison. 

Cependant, les récentes modifications de la législation ont atténué le coup des amendes pouvant aller jusqu’à 200 €.

Cultiver du cannabis en France est une autre histoire et s’accompagne de sanctions extrêmement sévères. 

Selon le barème, les amendes peuvent atteindre des sommes de 7,5 millions d’euros et les peines de prison jusqu’à 20 ans. 

Bien que très peu de cultivateurs aient reçu les peines maximales, même ceux qui cultivent pour un usage personnel font face à des conséquences juridiques.

Pourtant, la France semble s’ouvrir lentement au cannabis. 

Les produits à base de CBD avec des niveaux de THC inférieurs à 0,2 % sont légaux et, en 2014, le pays a finalement autorisé l’utilisation du produit à base de cannabis Sativex, qui présente un rapport entre le THC et le CBD.

Bien que les choses évoluent beaucoup plus lentement que dans d’autres pays, des groupes se battent toujours pour légaliser l’herbe. 

Dans l’ensemble, la culture du cannabis en France expose les cultivateurs à des répercussions juridiques, bien que de nombreux guérilleros à la main verte profitent des récoltes chaque année sans tomber dans le pétrin.

Comment faire pousser des fleurs de CBD en France ?

Comment cultiver du cannabis médical en France
La culture de chanvre CBD est donc autorisée si elle se fait parmi les variétés de chanvre légales en France

La France présente une gamme complexe de climats et de terrains, de la côte venteuse et fraîche aux montagnes rocheuses de haute altitude. 

1. Trouver un bon emplacement

Pour une culture réussie , il est préférable de planter le chanvre dans un endroit ensoleillé. Car cette plante aime la chaleur et la luminosité.

Ainsi, le meilleur moment pour semer les graines est le printemps.

Et Pour obtenir des plantes saines, préparez bien le sol en enlevant les mauvaises herbes s’il y en a.

2. Préparation du terrain pour la plantation

Mettez les graines dans un sol bien réchauffé où la température ne descend pas en dessous de 15°C, de jour comme de nuit.

Si nécessaire, vous pouvez ajouter du compost de qualité à la terre.

Ensuite, aérez avec une grelinette. Enfin, aplanissez toute la surface à l’aide d’un râteau.

Vous obtiendrez ainsi un sol sain.

3. Cultiver les graines de chanvre

Pour la culture, vous avez le choix entre le semis à la volée ou en ligne.

Mais n’oubliez pas de recouvrir les graines d’une fine couche de terre.

Et arrosez avec une pluie légère.

Vous devez être patient jusqu’à ce que les semis apparaissent à la surface.

Ce n’est qu’alors que vous pourrez les éclaircir jusqu’à 20 cm.

Contrairement aux plantes succulentes, les plantes de chanvre nécessitent un arrosage régulier et généreux pendant toute la période de croissance.

Comment devenir un producteur de CBD ?

Pour devenir un producteur de CBD, il existe certaines règles que vous devez assimiler.

1. Respecter le taux légal de THC

Pour cultiver du CBD en France, il faut sélectionner les variétés autorisées.

La liste officielle est inscrite à l’article 2 du décret du 22 août 1990 et en application de l’article R.5132-86 du code de la santé publique pour le cannabis et le chanvre.

Ainsi, vous serez sûr et certain de ne pas planter une variété de chanvre dont le taux de THC est supérieur à 0,2%.

2. Adopter les méthodes de culture du chanvre appropriées

Pour cultiver le cannabis sativa , il existe trois techniques principales.

 Il s’agit de :

3. Respectez bien les étapes pour obtenir l’autorisation de produire

Dernière chose très importante avant de devenir un producteur de CBD.

Vous devez être en conformité avec la loi.

Lorsque vous achetez vos graines de chanvre, adressez-vous uniquement à des organisations vérifiées et accréditées telles que la Central Hemp Seed Growers Cooperative (CHSG).

Conclusion

Alors pour être un producteur de CBD légal, il est important avant toute chose de respecter le taux.

Si vous ne veillez pas à cela, vous risquez d’énormes pénalités.

Aussi, n’hésitez pas à vous informer auprès des autorités concernées pour savoir le type ou les variétés de CBD que vous pouvez produire.



Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous



Questions souvent posées

Est-il légal de cultiver du CBD en France ?

En 2018, le gouvernement français a clarifié sa position sur les produits CBD. Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, les gens sont libres de cultiver leur propre chanvre en France . Cependant, le chanvre doit être l’une des variétés approuvées par le gouvernement et seules les tiges et les fibres peuvent être utilisées – l’utilisation des fleurs de quelque manière que ce soit est strictement interdite.

Le cannabis est-il populaire en France ?

La France se classe au quatrième rang de l’Union européenne en termes de consommation mensuelle (après la République tchèque, l’Espagne et l’Italie) et juste derrière le Danemark en termes de personnes ayant déjà consommé du cannabis.

Quelle est la drogue la plus consommée en France ?

Cannabis

Selon une récente enquête en population générale, le cannabis reste la substance illicite la plus consommée en France, suivi de la cocaïne, bien qu’à des niveaux bien inférieurs. La consommation de cannabis et de cocaïne a augmenté au cours des deux dernières décennies.

Certaines drogues sont-elles légales en France ?

L’usage public ou privé de drogues en France est interdit et incriminé par la loi de 1970 (article L3421-1 du code de la santé publique).

Que se passe-t-il si vous êtes pris avec de la drogue en France ?

La nouvelle mesure, votée en 2019 par le législateur français pour modifier l’article L3421-1 du code de la santé publique, n’est en aucun cas un pas vers la dépénalisation. En effet, l’usage de drogues illicites reste passible d’un an d’emprisonnement et d’une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 euros en vertu de l’article L3421-1.

Cet article est utile ? Notez le :

Apprendre

Articles recommandés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

#cbdshopcalao

Livraison offerte

Dès 60€ d'achat

Paiement sécurisé

Garantie de sécurité

100% Satisfait

Avis garantis

Service client

Service client disponible

0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique