A votre avis, quelles sont les cultures les plus rentables pour les petites exploitations ?


Le CBD (chanvre) et les champignons, notamment les pleurotes, sont les cultures les plus rentables en France. Le CBD est prisé pour ses usages thérapeutiques, tandis que les champignons offrent un rendement élevé par mètre carré et sont cultivables en intérieur.


Si vous manquez d’espace ou de temps, vous devriez vous tourner vers des cultures à forte valeur ajoutée pour maximiser la production de votre petite exploitation.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur certaines questions fondamentales que vous devriez d’abord vous poser, puis nous vous guiderons à travers une liste des cultures les plus rentables à cultiver.


Les plantes les plus rentables à cultiver :

PlanteDescription
1CBD (chanvre)Très demandé pour ses usages thérapeutiques, culture en expansion en France.
2ChampignonsCultivable en intérieur, rendement élevé par m², en particulier les pleurotes.
3Micro-herbesRentables par m², cycle court de 2-3 semaines, vente à un prix élevé.
4GinsengPlante médicinale à croissance lente, investissement à long terme.
5LavandePolyvalente, utilisée en huile, aromathérapie, et soins de la peau, vente de fleurs fraîches ou séchées.
6SafranL’une des herbes culinaires les plus chères, nécessite une récolte manuelle.
7Baies de GojiSuperaliment cultivé pour ses antioxydants, vente de baies séchées biologiques.
8WasabiDifférent de la version courante, très coûteux, nécessite une préparation fraîche.
9BonsaïsArbres ornementaux, prix varient selon l’âge et la qualité, populaires auprès des collectionneurs.
10BambouCroissance rapide, utilisé en décoration, haies, textiles et ustensiles.
BonusFleursCultures spécialisées (pivoines, mufliers, zinnias, tournesols, salvia), vendues à des grossistes, fleuristes, et sur les marchés.

Considérations pour les petites exploitations

Il existe de nombreuses cultures rentables que vous pouvez cultiver sur votre petite exploitation.

Le choix des cultures les mieux adaptées à votre situation dépend de nombreux facteurs différents, en plus des facteurs évidents tels que le climat et le sol.

Les petites exploitations sont souvent des entreprises diversifiées gérées par de petites équipes.

Il est donc important que les produits que vous cultivez soient adaptés à l’espace, au marché et au temps dont vous disposez.

Voici un aperçu des cultures les plus rentables en France :

1- Le CBD (la plante de chanvre)

Grâce à ses multiples bienfaits pour le bien être, le chanvre (CBD) se met à la première place

Le CBD (Cannabidiol) s’est rapidement hissé au rang de première culture la plus rentable en France, surpassant même des cultures traditionnelles.

Cette ascension fulgurante peut être attribuée à plusieurs facteurs clés.

Tout d’abord, la demande croissante de produits à base de CBD, tant pour des usages thérapeutiques que pour le bien-être, a créé un marché florissant.

Les consommateurs recherchent des alternatives naturelles aux médicaments traditionnels, et le CBD, avec ses multiples bienfaits reconnus, répond parfaitement à cette tendance.

En outre, les réglementations en France et dans l’Union Européenne se sont assouplies, permettant une culture plus étendue du chanvre, plante dont est extrait le CBD.

Cette évolution réglementaire a ouvert la voie à une expansion rapide des exploitations de chanvre, offrant ainsi de nouvelles opportunités économiques pour les agriculteurs français.

Si vous avez besoin d’aide sur la culture de CBD, le CBD Shop Calao vous propose cette formation pour maîtiser cet nouvel art :

Types de Cultures et méthodes de production

La culture en Outdoor

La culture en outdoor reste la méthode la plus traditionnelle et écologique pour cultiver le chanvre.

Elle nécessite moins d’interventions chimiques et bénéficie des conditions climatiques naturelles.

Essayez ces graines pour une culture en outdoor réussie :

La culture en Indoor

La culture en indoor est une méthode de plus en plus prisée pour la production de CBD de haute qualité.

Elle permet un contrôle complet sur l’environnement de la plante, incluant l’éclairage, la température, l’humidité et la nutrition.

Cette méthode est idéale pour créer des conditions optimales spécifiques à certaines variétés de chanvre, ce qui se traduit par un produit fini de qualité supérieure.

Bien que plus coûteuse en termes d’installation et de gestion, la culture en indoor offre des avantages significatifs en termes de pureté, de puissance et de régularité du CBD produit.

Voici une sélection des meilleures graines de CBD que vous pouvez cultiver en indoor :

La culture Greenhouse

La culture greenhouse permet un contrôle accru des conditions environnementales, ce qui se traduit par une qualité et une consistance supérieures du produit fini.

Cette méthode est particulièrement prisée pour la production de variétés spécifiques de CBD.

Nous avons également ce qu’il vous faut :

La culture hydroponique

La culture hydroponique, bien que moins répandue en raison de son coût élevé, offre une croissance plus rapide des plantes et une meilleure maîtrise des nutriments, ce qui augmente potentiellement le rendement et la qualité du CBD.

L’économie du CBD en France est donc un mélange fascinant d’innovation agricole, de demande de marché croissante, et de progression réglementaire, plaçant la France en position de leader dans ce secteur en pleine expansion.

Essayez dès maintenant avec les graines ci-dessous :

2- Les champignons

Les pleurotes font partie des ingredients connus dans la gastronimie

Lorsque vous pensez à des idées d’exploitation agricole à petite échelle, les champignons ne sont probablement pas l’une des premières choses qui vous viennent à l’esprit comme étant les meilleures cultures commerciales que vous puissiez cultiver.

Pourtant, la culture des champignons peut s’avérer étonnamment rentable.

En particulier les pleurotes, qui peuvent être cultivés en 5 semaines seulement et se vendent entre 4 et 10 euros le kilo.

Les champignons sont une excellente culture pour les agriculteurs urbains ou pour tous ceux qui n’ont pas beaucoup d’espace à leur disposition.

Ils sont le plus souvent cultivés à l’intérieur et produisent un rendement extrêmement élevé par mètre carré.

Les pleurotes peuvent produire jusqu’à 12 kg par mètre carré.

Mieux encore, ils peuvent être cultivés verticalement dans de grands sacs suspendus afin de maximiser l’espace dont vous disposez.

Les champignons ne se conservent pas longtemps après leur cueillette et il est difficile de les expédier dans tout le pays, de sorte que les producteurs locaux ont un avantage sur les grandes exploitations commerciales.

Plusieurs canaux de vente sont envisageables, notamment la vente directe aux chefs et aux restaurants ou la vente sur les marchés de producteurs.

Si vous avez trop de champignons à vendre à un moment donné, vous pouvez toujours les sécher et les vendre de cette manière.

Le prix sera moins élevé, mais les champignons seront utilisables beaucoup plus longtemps.

3- Les micro-herbes

Vous pouvez vendre des microgreens à des grossistes.

Nous voulons parler des micro-herbes ou microgreens juste après les champignons, parce qu’ils sont très similaires à bien des égards.

Les deux sont parmi les cultures les plus lucratives lorsqu’il s’agit de profit par mètre carré.

L’une des choses que nous aimons le plus à propos des microgreens, c’est leur évolutivité.

Vous pouvez commencer par cultiver seulement 5 ou 6 plateaux de microgreens dans une chambre d’amis ou un sous-sol et commencer à gagner quelques centaines d’euros supplémentaires par mois immédiatement.

Il ne faut que 2 ou 3 semaines entre la semence et la récolte pour produire des microgreens qui se vendent souvent plus de 7,50€ le kilo.

Au fur et à mesure que vous augmentez votre production, vous voudrez probablement commencer à utiliser des étagères pour cultiver vos microgreens.

Vous pourrez ainsi les cultiver sous un éclairage fluorescent en superposant jusqu’à quatre rangées de microgreens.

Ils sont le plus souvent cultivés dans des plateaux de 25cm x 50cm remplis de terre, mais ils peuvent également être cultivés en hydroponie.

Comme les champignons, les microgreens doivent être vendus frais et n’ont pas une durée de conservation très longue.

Vous devrez trouver un marché en vendant sur les marchés de producteurs ou en vous adressant aux chefs cuisiniers et aux épiceries locales.

Vous pouvez également vendre des microgreens supplémentaires à des grossistes.

Presque tous les légumes ou herbes ordinaires peuvent être cultivés comme microgreens, et il existe un large éventail de différents types de microgreens couramment cultivés de nos jours.

Nous vous recommandons de commencer par les variétés les plus courantes, comme les pousses de

  • tournesol
  • radis
  • pois

avant d’essayer des variétés plus exotiques.

Ces dernières sont en effet plus faciles à cultiver et plus facilement commercialisables, puisqu’elles sont déjà connues du grand public.

En raison de leur rendement élevé par mètre carré et de leur prix de vente élevé, les microgreens font partie des légumes les plus rentables à cultiver.

4- Le ginseng

Le ginseng est utilisé dans les recettes asiatiques.

Le ginseng est une plante connue pour sa racine médicinale à croissance lente.

Il existe deux principaux types de ginseng cultivés.

Le Panax ginseng (ginseng coréen) et le Panax quinquefolius (ginseng américain).

Tous deux sont utilisés dans la médecine traditionnelle depuis des milliers d’années.

Les preuves cliniques des effets bénéfiques du ginseng sur la santé sont limitées, mais des études préliminaires ont montré qu’il avait des effets positifs sur la mémoire, les symptômes de la ménopause et la fatigue.

Le ginseng est utilisé dans les recettes asiatiques.

Il entre également dans la composition de tisanes et de boissons énergisantes.

Lorsqu’il s’agit de cultiver des plantes à des fins lucratives, le ginseng est plutôt un investissement à long terme.

Il faut compter six ans après la plantation avant de pouvoir récolter des racines de ginseng matures.

Toutefois, de nombreux cultivateurs vendent des graines de ginseng et de jeunes “radicelles” en attendant que leur culture principale arrive à maturité.

Sur une période de six ans, les cultivateurs de ginseng peuvent gagner jusqu’à 4 500‬ euros par are si l’on tient compte des racines, des radicelles et des graines.

La culture du ginseng à grande échelle est un processus intensif qui comporte des risques élevés et nécessite l’utilisation de toiles d’ombrage en polypropylène.

Les acheteurs préfèrent de loin le ginseng sauvage aux plantes cultivées en plein champ.

On pense que le ginseng sauvage est beaucoup plus puissant sur le plan médicinal.

Le véritable ginseng sauvage devient de plus en plus rare, et il existe donc un marché important pour le ginseng “simulé sauvage”.

Il s’agit de planter du ginseng dans des forêts naturelles.

5- La lavande

La lavande est une culture extrêmement polyvalente.

Récemment, nous avons voulu acheter de la lavande pour une recette de pâtisserie et nous avons fait le tour des magasins de notre ville pour en trouver, sans succès.

Nous ne savons pas si cela indique que le marché de la lavande est mal desservi ou s’il n’y a tout simplement pas de demande.

Quoi qu’il en soit, la culture de cette plante pourrait être l’une des options agricoles les plus rentables.

La lavande est une culture extrêmement polyvalente.

Ses fleurs peuvent être vendues fraîches ou séchées aux fleuristes.

Les fleurs séchées peuvent également être transformées en arrangements floraux ou en couronnes, ou être vendues directement à des artisans ou à des magasins d’artisanat.

Bien entendu, elle est également utilisée pour fabriquer de l’huile de lavande.

C’est un ingrédient courant dans les produits d’aromathérapie, les produits de soins de la peau tels que les savons et les lotions comme les lotions au CBD, et même dans les oreillers et les sachets à base de plantes.

Il suffit d’attacher les tiges florales en grappes et de les suspendre dans un endroit bien ventilé pendant au moins une semaine pour qu’elles soient prêtes à être commercialisées.

Les plants de lavande ont besoin d’un sol bien drainé, mais peuvent pousser dans une grande variété de climats.

L’engrais et l’irrigation ne sont généralement pas nécessaires.

La lavande se multiplie facilement en serre par bouturage.

Les plantes ne fleuriront pas avant leur deuxième année, mais elles continueront à repousser et à fleurir pendant 10 ans ou plus.

Ce sont des plantes à croissance rapide et résistantes aux maladies.

6- Le Safran

Il faut environ 37 500‬ fleurs pour produire un kilogramme de safran séché.

Le safran est peut-être la culture (légale) la plus chère du monde.

Vendu à environ 1 100 euros par kilo, c’est certainement l’herbe culinaire la plus chère.

Il est difficile de décrire le goût du safran, mais la plupart des gens le décrivent comme une saveur florale de miel.

Le safran est fabriqué à partir des stigmates (la partie de la fleur qui est germée par le pollen) du crocus.

Il faut environ 37 500‬ fleurs pour produire un kilogramme de safran séché.

Mais pour cultiver autant de fleurs de crocus, il suffit d’un quart d’acre de terrain, ce qui donne une idée du caractère lucratif de cette culture.

Le safran pousse mieux en Californie et dans d’autres régions sèches aux hivers doux.

La culture en polytunnel ou en serre peut cependant être viable dans d’autres régions.

Le crocus à safran ne peut pas être facilement cultivé à partir de graines.

Pour le cultiver, il faut planter des cormes, qui sont les racines tubéreuses charnues de la plante.

À part cela, les crocus ne sont pas difficiles à cultiver.

Au fil des ans, les cormes de crocus se divisent.

Vous pouvez donc les séparer et les replanter pour augmenter la taille de votre propre exploitation ou vendre votre surplus à d’autres agriculteurs.

La partie la plus difficile de la culture du safran est le processus de récolte, qui demande beaucoup de travail.

Vous devez cueillir délicatement les fleurs lorsqu’elles s’épanouissent, puis arracher les trois fleurs par fleur.

Il faut savoir qu’il faut environ 150 fleurs pour obtenir un seul gramme de safran séché.

7- Les baies de Goji

Les baies de goji sont considérées comme un superaliment

Les baies de Goji sont très nutritives, pleines d’antioxydants et peuvent même avoir des effets antivieillissement et anticancéreux.

Elles sont donc largement considérées comme un superaliment.

La plupart des baies de goji sont cultivées en Chine, mais la plante est également bien adaptée au climat nord-américain.

Les baies de goji séchées biologiques se vendent au moins 9 euros le kilo, et les baies fraîches atteignent des prix nettement plus élevés, en particulier lorsqu’elles sont vendues sur les marchés de producteurs.

On peut cultiver jusqu’à 80 kg de baies de goji par are, ce qui en fait la culture la plus précieuse en matière de baies.

Les baies de Goji sont des arbustes ligneux à feuilles caduques et légèrement épineux.

Ils atteignent une hauteur de 1 à 2 mètres lorsqu’ils sont taillés et cultivés, bien qu’à l’état sauvage ils puissent atteindre 3 mètres de haut.

Il est préférable de démarrer les plants de baies de Goji à l’intérieur d’une serre pendant les six premières semaines de leur développement, mais ils peuvent ensuite être transplantés à l’extérieur.

Elles peuvent résister aux hivers et aux étés froids.

Dans certains endroits, les baies de goji sont considérées comme une espèce envahissante en raison de leur robustesse.

8- Le Wasabi

Le véritable wasabi n’est pas une racine, mais une tige gonflée

Tout ce que vous pensez savoir sur les sushis pourrait être un mensonge.

Le “wasabi” qui accompagne la majorité des sushis occidentaux n’en est pas un.

Il s’agit plutôt d’un mélange de raifort, de moutarde et de colorant vert.

Le véritable wasabi coûte environ 45 euros pour une tige de 100 grammes.

Au prix de gros, le wasabi se vend encore à environ 150 dollars le kilogramme.

Si vous vendez directement aux restaurants, attendez-vous à pouvoir facturer environ 275 euros par kilogramme.

En outre, la saveur du wasabi est très instable et doit être préparée à l’état frais.

Le véritable wasabi frais n’est à son meilleur qu’environ 15 minutes après que la plante a été réduite en pâte.

Passé ce délai, il commence à perdre de sa saveur.

Par conséquent, si vous avez déjà mangé un produit étiqueté “wasabi” qui n’était pas broyé devant vous, il est probable qu’il ne s’agissait pas du vrai produit.

Le véritable wasabi n’est pas une racine, mais une tige gonflée.

Deux ingrédients présents dans la plante se combinent pour lui donner son goût épicé caractéristique, mais le composé n’est pas très stable et se décompose rapidement.

Les feuilles et les tiges sont également comestibles.

9- Les plantes bonsaïs

La culture de bonsaïs ne nécessite pas beaucoup d’espace

Un bonsaï est un arbuste ou un arbre ornemental cultivé dans un pot.

Ses racines sont limitées pour l’empêcher artificiellement d’atteindre sa taille normale.

Le prix des bonsaïs varie de 16 euros pour les plus jeunes à plus de 4 500 euros pour les plus beaux spécimens.

Certains bonsaïs poussent depuis 100 ans ou plus et sont toujours en bonne santé bien qu’ils ne mesurent qu’un 30 ou 60 cl de haut.

Le bonsaï est un hobby assez répandu qui continue de gagner en popularité.

Il existe donc de nombreuses possibilités de vendre des bonsaïs à des personnes qui souhaitent les cultiver elles-mêmes, ou simplement acheter un bonsaï déjà établi pour l’entretenir en tant que décoration.

Les producteurs de bonsaïs se spécialisent généralement dans différents domaines.

Certains cultivent des plateaux de départ composés de jeunes arbustes et arbres non formés. D’autres cultivent des plantes de départ dans des pots individuels.

Les cultivateurs les plus avancés gardent leurs plantes plus longtemps et commencent à les “former” à leur premier pot.

D’autres cultivateurs investissent des années dans leurs spécimens et vendent ensuite des bonsaïs entièrement développés à des collectionneurs pour des centaines d’euros chacun.

La culture de bonsaïs ne nécessite pas beaucoup d’espace, car les plantes sont très compactes.

10- Les Bambous

Le bambou devient également de plus en plus populaire

Le bambou est l’une des plantes ligneuses qui poussent le plus rapidement au monde.

En fait, une espèce du Japon a été enregistrée comme ayant poussé de plus de 1 mètre en une seule journée !

On pourrait penser que le bambou est une plante tropicale, mais il existe en fait plusieurs variétés résistantes au froid, capables de survivre à des hivers où la température descend en dessous de zéro.

Le bambou est une plante paysagère polyvalente qui peut être vendue comme plante décorative autonome ou utilisée pour créer des haies ou des écrans.

Les propriétaires et les paysagistes sont prêts à payer jusqu’à 130 euros pour une plante de bambou en pot.

De nombreux producteurs de bambou ont du mal à répondre à la demande.

En cultivant le bambou en pots dans votre pépinière, il est possible de produire des milliers d’euros de plantes par an.

En cultivant des pots de 18 litres dans un espace de 12 mètres par 9 mètres, vous pouvez cultiver plus de 600 plants de bambou à la fois !

Le bambou devient également de plus en plus populaire pour son utilisation en tant que textile ou tissu.

Si vous vivez dans une région où le climat permet de cultiver le bambou en plein air, vous pouvez le cultiver pour de nombreux autres usages que celui de plante décorative.

De nombreux plats asiatiques utilisent les pousses de bambou comme ingrédient culinaire, bien qu’elles doivent être préparées avec soin pour être comestibles.

Le bambou est également utilisé pour fabriquer des revêtements de sol et des ustensiles comme ceux utilisés pour faire le thé matcha.

Les nouvelles pousses de bambou ne mettent que 8 à 10 semaines pour atteindre leur taille maximale, mais il leur faut ensuite 3 à 5 ans pour arriver à maturité.

Le bambou étant une graminée, lorsque vous le récoltez, il repousse sans qu’il soit nécessaire de le replanter.

Bonus … les fleurs

Les fleurs sont parmi les plantes les plus rentables

Vous avez peut-être entendu parler de la tulipe mania hollandaise de 1637, où un seul bulbe de tulipe valait plus que ce qu’une personne moyenne gagnait en un an.

Bien que la culture des fleurs soit loin d’être aussi rentable aujourd’hui, elle peut néanmoins constituer une culture spécialisée de grande valeur pour votre petite exploitation.

Dans la catégorie principale des fleurs, les options de culture sont presque illimitées.

Vous pouvez cultiver une large gamme de bulbes, de fleurs coupées, de fleurs séchées et bien plus encore.

La culture de fleurs est l’une de nos idées préférées de fermes d’agrément rentables, car elle est facile à démarrer pour tout le monde.

Tout ce dont vous avez besoin, c’est de quelques dollars pour acheter des graines et quelques fournitures de base.

Les fleurs sont parmi les plantes les plus rentables à cultiver et vous commencerez à produire un revenu dès la première année.

Un cultivateur qui sait ce qu’il fait peut produire plus de 45 000 euros de fleurs dans une seule petite serre en une seule saison.

En cultivant des fleurs à l’extérieur, vous devriez être en mesure de gagner environ 1 100 euros par are, même en vendant en gros à des grossistes.

Bien sûr, vous devrez faire une étude de marché pour savoir quels types de fleurs sont demandés dans votre région.

Mais de nombreux petits producteurs trouvent de nombreux acheteurs enthousiastes sur les marchés de producteurs qui se tiennent le week-end dans la plupart des villes.

Il existe également de nombreux autres endroits où vous pouvez vendre vos récoltes de fleurs.

Vous pouvez notamment vendre directement aux fleuristes et aux épiceries, et même aux restaurants et aux hôtels haut de gamme.

Voici quelques exemples de fleurs rentables :

  • Les pivoines
  • Les mufliers
  • Les zinnias
  • Le tournesol
  • La salvia

Que ferez-vous pousser ?

Il existe de nombreuses cultures intéressantes pour les petites exploitations.

Le choix de la culture la plus rentable pour votre situation dépend de nombreux facteurs.

Peut-être exploitez-vous une entreprise agricole mixte et souhaitez-vous incorporer quelques cultures de rapport à forte valeur ajoutée à des activités moins rentables.

Dans ce cas, choisissez-en quelques-unes dans la liste ci-dessus et commencez à les étudier avant de vous lancer.

Ou peut-être cherchez-vous à créer une entreprise axée sur une seule culture, comme les champignons ou le CBD ?

Si vous souhaitez en savoir plus sur la culture du CBD, nous pouvons vous aider :


Achetez maintenant le meilleur CBD que nous avons sélectionné pour vous sentir mieux et/ou pour offrir du bien être à vos proches :

Cet article est utile ? Notez le :
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}