Le cannabis semblait être une simple plante, mais ces dernières années, le chanvre est devenu un projet scientifique de premier plan et plein d’acronymes. 

Le CBD ne pourrait pas être plus célèbre, le CBG le rattrape en popularité et le CBN vient d’entrer dans la course. 

Le nouveau mot à la mode dans les cannabinoïdes est Delta Nine THCV, plus simplement connu sous le nom de THCV ou « diet week (herbe du régime)». 

Le THCV est l’un des nombreux cannabinoïdes trouvés dans la plante de cannabis.

Contrairement aux cannabinoïdes précédemment connus comme le CBD et le CBG, qui peuvent tous deux provenir du chanvre au lieu de la marijuana le THCV assule son lien avec la plante psychoactive bien qu’il ne soit pas psychoactif lui même. 


Qu’est-ce que le THCV ? Le tétrahydrocannabivarine (THCV) est un cannabinoïde présent dans le cannabis. Il est similaire au THC, le composé psychoactif le plus connu du cannabis, mais il a des effets différents. Le THCV est souvent décrit comme un cannabinoïde “énergisant” qui peut aider à supprimer l’appétit et à réguler le taux de sucre dans le sang.


PropriétéDescription
Interaction avec le système endocannabinoïde (ECS)Le THCV interagit avec l’ECS, qui joue un rôle important dans l’homéostasie et la régulation de divers processus et fonctions dans le corps, tels que le sommeil, l’humeur, la réponse inflammatoire et la douleur.
Effet sur les récepteurs CB1Le THCV pourrait être un antagoniste neutre du CB1, ce qui signifie qu’il pourrait bloquer les récepteurs CB1. Les récepteurs CB1 sont bien connus pour stimuler l’appétit, donc le THCV peut être utilisé pour réduire l’appétit.
Effets uniquesLes effets du THCV sont uniques et diffèrent de ceux d’autres cannabinoïdes. Des preuves anecdotiques suggèrent que le THCV, en particulier lorsqu’il est associé au CBC, peut stimuler l’énergie, la concentration et la concentration.
Comparaison avec le THCAlors que le THC est connu pour être fortement psychoactif, la recherche suggère que le THCV est non psychoactif. En effet, alors que le THC se lie aux récepteurs CB1, le THCV bloque en fait les récepteurs CB1.
PsychoactivitéÀ fortes doses, le THCV peut produire des effets psychoactifs qui sont généralement stimulants et favorisent la clarté mentale.
LégalitéLa commercialisation et la consommation de THCV en Europe sont dans la zone grise.
Effets sur le bien-êtreIl a été prouvé que le THCV remplissait la fonction anti-inflammatoire, notamment en réduisant la douleur due à l’inflammation.
Effets sur la perte de poidsLe THCV a été étudié pour réduire l’appétit en inhibant les récepteurs CB1. Une autre étude a montré que le THCV était efficace pour la perte de poids.
Tableau de synthèse


Qu’est-ce que le THCV ?

THCV
Le tétrahydrocannabivarine, ou THCV, fait donc partie des nombreux cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis

Les plantes de cannabis contiennent des centaines de produits chimiques différents appelés cannabinoïdes

THCV est un cannabinoïde qui a été découvert dans les années 1970. 

Un site de cannabis note “Alors que la plupart des cannabinoïdes, y compris le THC et le CBD, sont les sous-produits de la synthèse du CBGA (acide cannabigérolique), le THCV est le sous-produit final du CBGVA (acide cannabigerovarine).

Le CBGV se convertit en THCVA, qui finit par devenir THCV lorsqu’il est exposé à la chaleur.

Le THCV se trouve le plus souvent dans les sativas pures originaires d’Afrique, de Chine, du Népal, du Pakistan, d’Inde, de Thaïlande et d’Afghanistan. 

Grâce à la science moderne, ce composé THCV peut être extrait de plantes, tout comme le CBD.

Contrairement au CBD, le THCV produira des effets psychoactifs qui sont généralement stimulants et favorisent la clarté mentale.

Voici un témoignage Dr. Jean-Pierre L., Pharmacologue concernat le THCV : “Le THCV est un cannabinoïde fascinant qui offre une gamme d’effets uniques. Sa capacité à agir comme un cannabinoïde énergisant et à aider à réguler le taux de sucre dans le sang en fait une cible de recherche prometteuse pour de nombreuses conditions de santé.

Que fait le THCV pour le bien-être ?

Les vendeurs de produits contenant ce cannabinoïde affirment qu’il est euphorique, stimulant, énergisant et motivant.

Les avis sont toutefois partagés.

Si certains utilisateurs disent l’apprécier, d’autres estiment qu’il n’est pas à la hauteur de l’engouement qu’il suscite.

Bien qu’il ne soit pas commercialisé en tant qu’anti-inflammatoire, il a été prouvé que le THCV remplissait cette fonction, notamment en réduisant la douleur due à l’inflammation.

Il a également été démontré qu’il était neuroprotecteur et potentiellement utile pour les symptômes de maladies telles que la maladie de Parkinson et l’épilepsie.

En ce qui concerne la perte de poids, le THCV a été étudié pour réduire l’appétit en inhibant les récepteurs CB1.

Une autre étude a montré que le THCV était efficace pour la perte de poids, notant que “nos résultats sont les premiers à montrer que le traitement avec l’antagoniste neutre CB1 THCV diminue la connectivité fonctionnelle au repos… et augmente la connectivité dans le réseau de contrôle cognitif et le réseau du flux visuel dorsal.

Ce profil d’effet suggère l’activité thérapeutique possible du THCV pour l’obésité, où la connectivité fonctionnelle a été trouvée pour être altérée dans ces régions.

Il est donc clair que les effets du THCV sur la suppression de l’appétit n’ont rien à voir avec le fait de contrecarrer la consommation de marijuana ; le THCV est étudié en tant que tel, pour la perte de poids.

Quels sont les effets potentiels du THCV ?

L’utilisation du THVC permettrait de diminuer l’utilisation et l’addiction aux opioïdes dans le traitement des douleurs chroniques

Pour comprendre les effets du THCV, vous devez en savoir un peu plus sur le système endocannabinoïde (ECS) . 

Comme beaucoup d’autres cannabinoïdes, le THCV interagit avec votre ECS qui est un système de communication de signalisation cellulaire unique qui joue un rôle important dans l’homéostasie et la régulation de divers processus et fonctions dans le corps, tels que le sommeil, l’humeur, la réponse inflammatoire et la douleur . 

L’ECS est composé de deux types de récepteurs : les endocannabinoïdes de type I et de type II (CB1 et CB2), qui sont situés dans tout votre corps dans des endroits tels que les cellules nerveuses de votre cerveau et de votre moelle épinière, votre tractus gastro-intestinal, vos muscles squelettiques, votre système vasculaire et votre peau. 

La recherche sur le fonctionnement du THCV avec l’ECS et ses avantages potentiels en est à ses débuts. 

Cependant, sur la base d’études animales, les chercheurs pensent que le THCV pourrait être un antagoniste neutre du CB1, ce qui signifie qu’il pourrait bloquer les récepteurs CB1. 

Parce que les récepteurs CB1 sont bien connus pour stimuler l’appétit, le THCV peut être utilisé pour réduire l’appétit. 

Les effets du THCV sont uniques et diffèrent de ceux d’autres cannabinoïdes.

Si vous êtes intrigué par les effets du THCV, vous pouvez essayer notre résine THCV.

Des preuves anecdotiques suggèrent que le THCV, en particulier lorsqu’il est associé au CBC, peut stimuler l’énergie, la concentration et la concentration, bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour comprendre les mécanismes à l’origine de ces effets signalés.

Voici un témoignage de Marc D., Ingénieur :

J’ai été impressionné par l’effet énergisant du THCV. Contrairement à d’autres cannabinoïdes, il ne m’a pas laissé me sentir léthargique ou somnolent. Au lieu de cela, j’ai ressenti un regain d’énergie et de concentration.

Quelle est la différence entre le THC et le THCV ?

Il est important de comprendre comment le THCV se compare au THC, un autre cannabinoïde bien connu.

Malgré leurs noms similaires, le THC et le THCV sont en fait des cannabinoïdes très différents qui produisent des effets différents. 

Voici un bref aperçu des principales différences entre ces deux cannabinoïdes : 

  • Alors que le THC est connu pour être fortement psychoactif, la recherche suggère que le THCV est non psychoactif . En effet, alors que le THC se lie aux récepteurs CB1, le THCV bloque en fait les récepteurs CB1. 
  • Les cas d’utilisation potentiels du THC incluent l’amélioration de l’appétit et l’atténuation des douleurs quotidiennes. Les cas d’utilisation potentiels du THCV, d’autre part, incluent des éléments tels que la suppression de l’appétit et l’amélioration de l’énergie et de la concentration. 
  • Au niveau moléculaire, la seule différence entre le THCV et le THC est que le THC a une chaîne hydrocarbonée plus longue.
  • Comme de nombreux cannabinoïdes, le THC est converti de la molécule mère d’acide cannabigérolique (CBGA) en précurseur chimique, l’acide tétrahydrocannabinolique (THCA) à mesure que la plante mûrit. Le THC est ensuite produit à partir de THCA en exposant le matériel végétal à la chaleur ou par un autre processus de décarboxylation.

Voici un témoignage de Pierre L., Chef cuisinier : “J’ai été surpris par l’effet de suppression de l’appétit du THCV. Cela m’a aidé à contrôler mes envies de grignotage et à maintenir un régime alimentaire plus sain.”

Si vous êtes intéressé par les effets de suppression de l’appétit du THCV, comme Pierre L., vous pouvez envisager d’acheter du THCV auprès de fournisseurs réputés comme Calao.

Recherche et études sur le THCV

  • Recherche et études sur le THCV

La recherche sur le THCV, bien que toujours en cours, a déjà révélé des résultats prometteurs. Les scientifiques s’intéressent particulièrement à ses effets sur l’appétit et la perte de poids.

  • Études sur l’effet de suppression de l’appétit du THCV

Contrairement au THC, qui est connu pour stimuler l’appétit (un phénomène souvent appelé “la fringale”), le THCV semble avoir l’effet inverse.

Plusieurs études préliminaires ont montré que le THCV pourrait supprimer l’appétit, ce qui en fait un sujet de recherche intéressant pour le traitement de l’obésité et des troubles de l’alimentation.

Une étude publiée dans le Journal of Psychopharmacology a révélé que le THCV a réduit l’appétit et augmenté la sensation de satiété chez les participants.

La recherche sur le cannabis, y compris le THCV, est en cours pour comprendre pleinement ses effets et ses avantages potentiels.

Essayez notre produit qui peut compléter vos recherches sur le THCV.

Le THCV peut-il vous faire planer ?

Oui. À fortes doses, le THCV peut vous faire planer , comme le THC, une molécule cousine. 

Cependant, les deux cannabinoïdes agissent très différemment sur l’organisme : le THC active les capteurs CB1 du système endocannabinoïde, tandis que le THCV a tendance à les bloquer. 

La tétrahydrocannabivarine semble donc bloquer certains effets du THC , notamment au niveau de la parole, de la sensation de faim et de l’accélération du rythme cardiaque.

Le THCV est-il légal ?

La légalisation du THCV

Il n’y a pas encore de réponse claire à cette question. 

D’une part, le THCV n’est pas explicitement mentionné dans les lois françaises et européennes . 

Ce n’est donc pas, à proprement parler, interdit. 

Cependant, les molécules psychoactives comme le THC sont considérées comme des narcotiques et le THCV est indéniablement psychoactif (il peut vous faire “planer”). 

La commercialisation et la consommation de THCV en Europe sont donc dans la zone grise . 

En attendant d’en savoir plus sur ce cannabinoïde, rappelons que le THCV ne semble pas, selon la documentation scientifique disponible, s’accompagner d’effets secondaires majeurs.

Conclusion:

Pour résumer, le THCv est un cannabinoïde intrigant avec un large éventail d’applications thérapeutiques potentielles.

Le THCv est un domaine de recherche intrigant en raison de ses propriétés uniques telles que la suppression de l’appétit, des effets anti-inflammatoires et des propriétés anticonvulsivantes potentielles. 

Bien que des recherches supplémentaires soient nécessaires pour confirmer son efficacité et son innocuité, les résultats préliminaires indiquent que le THCv en vrac pourrait être un ajout précieux au répertoire toujours croissant de cannabinoïdes avec des avantages potentiels pour la santé.

La poursuite des recherches sur l’isolat de THCv et ses mécanismes d’action pourrait conduire à un nouveau traitement options pour une variété de conditions, bénéficiant aux gens du monde entier.

Découvrez notre produit qui peut compléter vos recherches sur le THCV.

Sources:

  1. Russo, E. B. (2011). Taming THC: potential cannabis synergy and phytocannabinoid-terpenoid entourage effects. British Journal of Pharmacology, 163(7), 1344-1364.
  2. Thomas, A., et al. (2005). Cannabidiol displays unexpectedly high potency as an antagonist of CB1 and CB2 receptor agonists in vitro. British Journal of Pharmacology, 150(5), 613-623.
  3. Pertwee, R. G. (2008). The diverse CB1 and CB2 receptor pharmacology of three plant cannabinoids: Δ9-tetrahydrocannabinol, cannabidiol and Δ9-tetrahydrocannabivarin. British Journal of Pharmacology, 153(2), 199-215.
  4. Jadoon, K. A., et al. (2016). Efficacy and Safety of Cannabidiol and Tetrahydrocannabivarin on Glycemic and Lipid Parameters in Patients With Type 2 Diabetes: A Randomized, Double-Blind, Placebo-Controlled, Parallel Group Pilot Study. Diabetes Care, 39(10), 1777-1786.
  5. Wargent, E. T., et al. (2013). The cannabinoid Δ9-tetrahydrocannabivarin (THCV) ameliorates insulin sensitivity in two mouse models of obesity. Nutrition & Diabetes, 3(5), e68.
  6. García, C., et al. (2011). Symptom‐relieving and neuroprotective effects of the phytocannabinoid Δ9‐THCV in animal models of Parkinson’s disease. British Journal of Pharmacology, 163(7), 1495-1506.
  7. Hill, A. J., et al. (2010). Δ9-Tetrahydrocannabivarin suppresses in vitro epileptiform and in vivo seizure activity in adult rats. Epilepsia, 51(8), 1522-1532.
  8. Izzo, A. A., et al. (2009). Non-psychotropic plant cannabinoids: new therapeutic opportunities from an ancient herb. Trends in Pharmacological Sciences, 30(10), 515-527.
  9. McPartland, J. M., et al. (2015). Are cannabidiol and Δ9‐tetrahydrocannabivarin negative modulators of the endocannabinoid system? A systematic review. British Journal of Pharmacology, 172(3), 737-753.
  10. Pertwee, R. G. (2005). The therapeutic potential of drugs that target cannabinoid receptors or modulate the tissue levels or actions of endocannabinoids. The AAPS Journal, 7(3), E625-E654.

Achetez maintenant le meilleur CBD que nous avons sélectionné pour vous sentir mieux et/ou pour offrir du bien être à vos proches :



Qu’est-ce que le THCV ?

Le THCV, ou tétrahydrocannabivarine, est un cannabinoïde présent dans le cannabis. Il est similaire au THC, mais a des effets différents, souvent décrits comme énergisants.

Le THCV est-il psychoactif ?

Le THCV est moins psychoactif que le THC. Il peut avoir des effets subtils qui sont souvent décrits comme énergisants, plutôt que l’effet “high” associé au THC.

Comment le THCV est-il produit ?

Le THCV est produit par la plante de cannabis à partir de sa forme acide, le THCV-A. Lorsque le cannabis est chauffé, le THCV-A est décarboxylé pour former le THCV.

Quels sont les effets du THCV ?

Le THCV a plusieurs effets potentiels, y compris des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques. Il peut également aider à réguler le taux de sucre dans le sang et à supprimer l’appétit.

Le THCV peut-il aider à perdre du poids ?

Certaines recherches suggèrent que le THCV peut aider à supprimer l’appétit, ce qui pourrait être bénéfique pour la perte de poids. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Le THCV est-il légal ?

La légalité du THCV dépend de la législation locale sur le cannabis. Dans certains endroits, le THCV est légal, tandis que dans d’autres, il peut être classé comme une substance contrôlée.

Où peut-on trouver du THCV ?

Le THCV est présent en plus grandes quantités dans certaines variétés de cannabis, en particulier celles originaires d’Afrique centrale et du sud.

Le THCV a-t-il des effets secondaires ?

Comme pour tout cannabinoïde, le THCV peut avoir des effets secondaires, notamment des étourdissements, une bouche sèche et des changements d’humeur. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de commencer à utiliser le THCV.

Le THCV peut-il aider à gérer le diabète ?

Certaines recherches suggèrent que le THCV peut aider à réguler le taux de sucre dans le sang, ce qui pourrait être bénéfique pour les personnes atteintes de diabète. Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats.

Comment puis-je consommer du THCV ?

Le THCV peut être consommé de la même manière que d’autres cannabinoïdes, par exemple en fumant ou en vaporisant du cannabis, ou en prenant des produits à base de cannabis par voie orale. Il est toujours recommandé de consulter un professionnel de la santé avant de commencer à utiliser le THCV.

Cet article est utile ? Notez le :
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}