Quels Effets du CBD sur les Rêves ? (des cauchemars ?)

par | Juin 11, 2021 | Comprendre CBD

Ok, vous savez que le CBD aide à dormir.

D’ailleurs c’est peut être pour ça que vous en prenez ?

Mais ça donne quoi au niveau des rêves ?

De nombreuses personnes affirment que le CBD :

  • leur donne des rêves plus vifs, 
  • d’autres insistent sur le fait qu’il leur permet d’avoir des rêves lucides,
  • tandis que certains disent qu’il leur donne des cauchemars.

Alors, quel est notre avis et notre expérience sur la question ?

Nous avons compilé (les maigres) études scientifiques et voici les conclusions :


Le CBD aide-t-il à rêver ? De manière anecdotique, les consommateurs de CBD ont déclaré que le cannabinoïde avait un impact significatif sur leurs rêves, certains faisant des rêves plus vifs et lucides, des rêves plus positifs (y compris des rêves sexuels), et un souvenir super amélioré de leurs aventures nocturnes.


Sondage

Le meilleur moyen de consommer du CBD c'est :

View Results

Loading ... Loading ...

La confusion entourant la nature « non psychoactive » du CBD

Quels Effets du CBD sur les Rêves ?
Le CBD possède des vertus qui agissent positivement sur le sommeil

Avant d’entrer dans les détails de l’effet du CBD sur les rêves, il est important d’aborder la confusion qui entoure le CBD en tant que composé non psychoactif du cannabis.

En médecine, le terme « psychoactif » a une portée très large.

Il fait généralement référence à des substances qui altèrent le fonctionnement normal de votre cerveau.

La confusion réside principalement dans le fait que, puisque le CBD ne produit pas de « high »c’est à dire de faire planer, nous faisons souvent référence au CBD comme étant non psychoactif.

Cependant, le terme correct à utiliser ici serait en fait « non psychotrope ».

Bien que cela n’ait rien à voir avec la question de savoir si le CBD affectera vos rêves, il s’agit d’une clarification importante avant de poursuivre cette discussion.

Contexte des étapes du sommeil

Lorsque l’on parle de rêve, il faut comprendre ce qui se passe dans notre cerveau lorsque nous nous endormons.

Le sommeil normal peut être décomposé en sommeil paradoxal et en trois stades différents de sommeil non paradoxal.

Le stade 1 du sommeil non paradoxal dure généralement quelques minutes.

Il se produit lorsque vous passez de l’état d’éveil à l’état de sommeil.

À ce stade, les ondes cérébrales commencent à ralentir, les muscles à se détendre et le rythme cardiaque à diminuer.

Au stade 2, on observe une relaxation musculaire encore plus marquée, ainsi qu’une diminution du rythme cardiaque et de la température corporelle.

Le stade 3, également appelé sommeil profond, qui est crucial pour la réparation des cellules et les processus de récupération.

C’est le stade où le corps et le cerveau sont le plus détendus.

Lorsqu’une personne entre dans un sommeil profond, elle ne se met généralement pas à rêver.

Cela est dû au fait que l’activité cérébrale est en grande partie interrompue pour se concentrer sur d’autres processus internes.

Le sommeil paradoxal est le stade du sommeil au cours duquel la plupart des épisodes de rêve se produisent

Physiologiquement parlant, le sommeil paradoxal survient généralement environ une heure et demie après l’endormissement.

Il implique généralement des processus particuliers, mais normaux.

Par exemple, vos yeux peuvent se déplacer de façon aléatoire derrière vos paupières, d’un côté à l’autre.

La pression artérielle et le rythme cardiaque augmentent considérablement par rapport aux phases de non-réveil, et la respiration devient irrégulière.

Que dit la littérature scientifique sur les effets du CBD sur les rêves ?

Quels Effets du CBD sur les Rêves ?
La consommation de CBD améliore la qualité du sommeil

Comme nous l’avons mentionné précédemment, nous ne disposons pas de beaucoup de littérature sur les effets du CBD sur les rêves.

Et les résultats des données préliminaires sont assez mitigés.

Une étude, menée en 2013 a constaté que le CBD réduisait les symptômes des mouvements oculaires rapides (REM) chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Plus précisément, le temps nécessaire pour que le sommeil paradoxal commence (la latence du sommeil paradoxal) a augmenté de manière significative chez les sujets prenant du CBD.

Ceci est significatif car une latence de sommeil paradoxal plus courte est un trouble majeur du sommeil, souvent associé à la dépression.

Cette réduction du trouble du comportement en sommeil paradoxal laisse indirectement entendre que le CBD produit un effet positif sur le rêve.

Une étude plus récente, a conclu que le CBD n’a pas d’effet considérable sur les cycles veille-sommeil chez les jeunes hommes en bonne santé.

Les auteurs ont noté que les effets du CBD pourraient dépendre de la présence de conditions cliniques spécifiques

En d’autres termes, l’effet du CBD sur votre sommeil dépend très probablement de votre situation particulière.

L’effet mixte du CBD, qui produit des bénéfices positifs pour certains utilisateurs et aucun effet pour d’autres, semble correspondre aux anecdotes des utilisateurs de CBD sur la façon dont le supplément a affecté leurs rêves.

Certains affirment qu’il a eu un effet positif. Cependant, d’autres disent qu’il leur a donné des cauchemars, et d’autres encore qu’il n’a eu aucun effet.

En tous cas, les clients du CBD Shop Calao sont clairs, voici la variété de fleur qui leur donne le sommeil le plus doux :

et voici l’huile dont le dosage est le plus efficace :

Y a-t-il des preuves que le CBD provoque des cauchemars ou des mauvais rêves ?

Dans un certain nombre d’études, on a observé que le THC réduisait le temps qu’une personne passe en sommeil paradoxal, essentiellement en augmentant la durée du sommeil profond.

En tant que tel, le cannabis peut aider à lutter contre la privation de sommeil en augmentant le sommeil à ondes lentes.

Néanmoins, puisque le THC et le CBD favorisent le sommeil lent, l’utilisateur passera moins de temps en sommeil paradoxal, ce qui signifie moins de temps pour rêver.

Ainsi, dans le cas des mauvais rêves et des cauchemars, le peu de temps passé en sommeil paradoxal peut en fait être considéré comme un bienfait.

Nous répétons encore une fois qu’il n’y a toujours pas de preuves liant l’utilisation de la CBD aux cauchemars, aux mauvais rêves ou aux épisodes de rêves erratiques.

En fait, les études indiquent le contraire : le CBD peut aider à obtenir un sommeil sain et de qualité.

Le CBD peut-il provoquer des cauchemars ?

Quels Effets du CBD sur les Rêves ?
La consommation de CBD permet d’avoir un sommeil plus réparateur et plus long sur la durée

Une autre étude, publiée en 2012, suggère que le CBD diminue effectivement le sommeil paradoxal physiologique chez les rats normaux.

Ceci est important puisque la plupart des épisodes de rêve se produisent pendant le sommeil paradoxal.

L’étude ajoute que, mis à part les effets potentiels de réduction de l’anxiété (anxiolytiques) du CBD, son effet sur les troubles du sommeil induits par l’anxiété reste peu clair.

Dans une étude plus récente réalisée en 2019 pour évaluer les effets spécifiques du CBD sur le sommeil et l’anxiété, les chercheurs ont découvert que près de 70 % des participants ont vu leur sommeil s’améliorer au cours du premier mois de l’étude.

Chez 95,8 % des patients, le CBD a été bien toléré, et l’étude n’a pas mentionné de mauvais rêves, de cauchemars ou d’épisodes de rêves renforcés.

Mais pourquoi certaines personnes affirment-elles que le CBD leur donne des cauchemars ?

Le sommeil comporte un certain nombre de phases différentes et distinctes.

Comme nous l’avons vu précédemment, le stade du mouvement oculaire rapide est normalement celui où nous rêvons ou nous nous souvenons de nos rêves.

Et le sommeil profond est celui où notre corps recharge ses batteries, de sorte que nous nous réveillons en pleine forme.

C’est de la science, alors que les rapports sur le CBD causant des cauchemars sont purement anecdotiques.

En général, les preuves anecdotiques (en fait, des comptes rendus non scientifiques d’expériences personnelles) n’ont que peu ou pas de valeur dans les communautés médicales, cliniques et scientifiques.

Ne laissez donc pas les rapports anecdotiques de cauchemars et de mauvais rêves provoqués par le CBD vous effrayer.

Il est possible que certaines personnes aient fait des cauchemars ou des mauvais rêves après avoir pris du CBD.

Cependant, il n’y a pas de preuves qui suggèrent que le CBD est directement responsable de la cause de ces cauchemars.

Comme pour tout nouveau supplément, nous vous recommandons d’utiliser des doses faibles à modérées de CBD au début, puis d’augmenter progressivement votre dose si nécessaire.

De plus, il est toujours bon de consulter un médecin avant d’intégrer le CBD à votre routine quotidienne.

Si vous avez pris du CBD et fait de mauvais rêves, vous devriez essayer de prendre du CBD plus tôt dans la journée.

Cela peut vous aider à séparer les associations négatives de votre routine de dosage.

N’oubliez pas qu’il n’existe aucune preuve scientifique que l’huile de CBD peut provoquer des cauchemars ou des mauvais rêves.

Bien que certains utilisateurs aient rapporté avoir fait des rêves étranges après avoir pris du CBD, il n’y a aucun moyen de vérifier ou de soutenir la notion que le CBD était responsable de ces problèmes.

CBD et Sommeil

Le CBD est souvent commercialisé comme une aide au sommeil, mais son effet sur le sommeil n’est pas bien compris.

Un médecin a dit qu’il était le « gourou du CBD », et répondu qu' »il est clair que le CBD pur, à des doses faibles ou modérées, a un effet d’alerte », comme le montrent son étude de 2007 et une étude de 2004 réalisée par un autre groupe de chercheurs.

La vigilance n’est pas ce que l’on attend d’un somnifère.

Mais cela ne veut pas dire que les produits à base de CBD ne peuvent pas vous aider à dormir.

Lorsque c’est le cas, il se peut que ce soit les composés adjacents au CBD dans ces produits, et non le CBD, qui vous aident à vous endormir.

L’isolat de CBD est un composé qui a été purifié à partir de l’extrait de CBD, qui est souvent vendu dans les magasins et ajouté aux aliments.

Les extraits peuvent contenir plusieurs autres composés dérivés du chanvre en plus du CBD.

Ils contiennent parfois un peu de THC, mais pas assez pour vous faire planer, pas plus de 0,2 %.

Ces autres composés peuvent être très puissants.

D’autres influences peuvent être opérantes, un composé appelé myrcène, un type de terpène, peut faire le travail d’induction du sommeil dans les coulisses.

Plus précisément, la plupart des extraits de cannabidiol sont riches en myrcène, ce qui donne la fausse impression que le CBD est sédatif

Cela rendrait également le sommeil plus probable.

S’il y avait quelque chose dans l’huile de chanvre qui m’a endormi, ce n’était probablement pas le CBD.

Mais le CBD peut tout de même jouer un rôle important dans le processus de sommeil : il élimine les obstacles au sommeil et ouvre peut-être aussi la voie à des rêves plus étranges.

Selon certains chercheurs, les effets apparemment favorables au sommeil des produits à base de CBD pourraient être dus à l’effet du composé sur les inflammations, la douleur et l’anxiété – des facteurs qui peuvent faire obstacle à une bonne nuit de repos pour une personne fatiguée.

Nous pensons qu’en étant moins anxieux, les gens étaient moins inquiets pour leur sommeil.

C’est en fait l’un des grands problèmes des personnes qui ont des problèmes de sommeil, car elles s’inquiètent de ne pas dormir et créent ensuite un problème autour de cela.

Le psychologue qui étudie les applications de la marijuana médicale en matière de santé, a également vu le CBD faire baisser les niveaux d’intensité de l’insomnie.

« Il semble détendre les gens et les aider à s’endormir », dit-il, soulignant le rôle de ses effets anti-anxiété ainsi que son « effet gravitationnel » sur les muscles.

CBD et rêves


Le CBD entre en action pour tempérer le THC.

Le rêve peut survenir à n’importe quel stade du sommeil, mais il se produit surtout pendant le sommeil paradoxal, lorsque nos yeux s’agitent sous leurs paupières et que notre cerveau atteint son état le plus actif.

Pendant le sommeil paradoxal, le corps se fige en entrant dans un état d' »atonie musculaire », une forme de paralysie temporaire censée empêcher le corps de réaliser des rêves vivaces.

Les mauvais rêves sont appelés cauchemars qui peuvent être provoqués par une variété de stimuli confondants, comme :

  • la prise de nouveaux médicaments,
  • l’arrêt d’anciens médicaments,
  • la consommation excessive d’alcool,
  • l’arrêt soudain de la consommation d’alcool,
  • la consommation excessive d’aliments avant le coucher
  • et les aides et médicaments pour le sommeil en vente libre.

Mais un expert en biologie des rêves et professeur de neurosciences et de commerce a conseillé de ne pas accorder trop d’importance aux récits de leurs rêves, même s’ils semblent authentiques.

Nous ne savons pas vraiment si nos histoires sont réelles.

Lorsque nous nous réveillons, nous oublions ou « effaçons » nos rêves.

Mais nous « complétons » très rapidement l’histoire par un récit qui s’écrit tout seul à mesure que nous essayons de nous souvenir de ce qui s’est passé.

C’est pourquoi la richesse et la couleur avec lesquelles nous nous souvenons du rêve – la « vivacité » du rêve – ne sont pas un compte rendu fiable du rêve lui-même.

La longueur de l’histoire que nous racontons au réveil est souvent proportionnelle à la durée du rêve, et l’émotion générale du rêve a tendance à transparaître dans notre récit.

Il le sait parce qu’il travaille sur un moyen d’enregistrer le contenu des rêves pendant qu’ils se produisent réellement.

Des observations tout aussi perplexes peuvent être trouvées dans la maigre littérature scientifique concernant le CBD et les rêves.

Quatre études de cas décrites dans un article de 2014 ont montré que des doses quotidiennes de CBD pendant six semaines ont contribué à réduire les rêves vifs associés au trouble du comportement en sommeil paradoxal chez les patients atteints de la maladie de Parkinson.

Les patients, qui ont reçu soit 75 milligrammes soit 300 milligrammes par jour, ont tous connu moins de rêves vifs après le traitement

Dans le même temps, une revue de la littérature de 2011, un médicament contre l’épilepsie à base de CBD, a noté un cas où certains utilisateurs à long terme ont fait des « rêves vifs » lorsqu’ils ont arrêté de prendre le médicament.

En avril, une étude a montré que la consommation orale de CBD associée à des soins psychiatriques de routine réduisait les cauchemars fréquents associés au SSPT (syndrome de stress post traumatique).

L’une des premières études traitant de la CBD et des rêves, publiée en 1981, a montré que trois doses de 160 milligrammes de CBD étaient associées à un sommeil plus long et à « un rappel de rêve significativement moindre » que les patients témoins qui ne prenaient pas de CBD.

À ce stade précoce de la recherche sur le CBD, ce type d’incohérence au sein des études et entre elles est courant et compréhensible, bien que frustrant.

L’industrie a été qualifiée de « far west » pour son manque de normes d’emballage.

Au mieux, les étiquettes des produits à base de CBD indiquent la concentration en milligrammes par millilitre.

Mais la pureté de l’isolat de CBD dans ces millilitres, et la présence d’autres composés, sont des variables pour lesquelles il est difficile de créer un groupe de contrôle.

Et compte tenu de la zone légale grise dans laquelle se trouve actuellement le CBD, il faudra peut-être attendre un certain temps avant que ses effets sur le sommeil, les rêves et tout ce qu’il est censé toucher puissent être distillés dans une science.

Malgré tout ce que nous ne savons pas sur le CBD, la gamme croissante de produits sur le marché suggère que beaucoup de gens pensent que ce que nous savons est suffisant.

L’auto-expérimentation n’est généralement pas recommandée lorsqu’il s’agit de médicaments, mais la nature bénigne du CBD l’invite.


Sondage

Pourquoi Utiliser du CBD ?

View Results

Loading ... Loading ...


Vous hésitez encore ?

Vous ne savez pas quel produit choisir ?




Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Le CBD aide-t-il à rêver ?

De manière anecdotique, les consommateurs de CBD ont déclaré que le cannabinoïde avait un impact significatif sur leurs rêves, certains faisant des rêves plus vifs et lucides, des rêves plus positifs (y compris des rêves sexuels), et un souvenir super amélioré de leurs aventures nocturnes.

Le CBD supprime-t-il le REM ?

Le CBD a efficacement bloqué la suppression du sommeil paradoxal induit par l’anxiété, mais a eu peu d’effet sur l’altération du sommeil NREM. En conclusion, le CBD peut bloquer l’altération du sommeil paradoxal induit par l’anxiété grâce à son effet anxiolytique, plutôt que par la régulation du sommeil en soi.

Quels médicaments ne doivent pas être pris avec le CBD ?

En d’autres termes, la prise de CBD en même temps que des médicaments en vente libre ou sur ordonnance et des substances qui causent de la somnolence, comme les opioïdes, les benzodiazépines , les antipsychotiques, les antidépresseurs, les antihistaminiques (comme Benadryl) ou l’alcool, peut entraîner une augmentation de la somnolence, de la fatigue et, éventuellement, des problèmes de santé.

5/5 - (1 vote)

Apprendre

Articles recommandés

2 Commentaires

  1. LETEMPLIER

    Article sur le sommeil intéressant. 75 à 300mg…très bien ! Mais comment arriver à ce dosage ? Combien de gouttes d’huile à quelle concentration de cbd faut-il ? Alors là….
    Pouvez-vous nous dire comment parvenir à le définiir ?
    Cordialement

    Réponse
    • admin7140

      Bonjour Christel
      Merci pour votre message et pour votre intérêt .
      Vous pouvez commander une de nos tisanes qui sont pré dosees ou alors l’huile de cbd 30%
      À très vite

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

#cbdshopcalao

Livraison offerte

Dès 60€ d'achat

Paiement sécurisé

Garantie de sécurité

100% Satisfait

Avis garantis

Service client

Service client disponible

0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique