Il est fort probable que le CBD (cannabidiol), réputé pour ses effets bénéfiques sur le bien-être et la relaxation, ne vous soit pas inconnu.

En revanche, le CBDV (cannabidivarine) est un cannabinoïde moins médiatisé, principalement en raison d’un déficit en études scientifiques qui auraient pu mettre en lumière ses potentiels bienfaits.


Le CBDV (Cannabidivarine) et le CBD (Cannabidiol) sont deux cannabinoïdes distincts présents dans la plante de cannabis, chacun offrant des bienfaits uniques. Tandis que le CBD est largement étudié pour ses effets anti-anxiété et anti-inflammatoires, le CBDV est particulièrement prometteur dans le traitement de l’épilepsie.


Les propriétés qui les distinguent et les rapprochent pourraient vous étonner.


SectionCBDV (Cannabidivarine)CBD (Cannabidiol)Points Communs
Structure ChimiqueSimilaire au CBD mais avec une chaîne latérale plus courte21 atomes de carbone, 30 atomes d’hydrogène, et 2 atomes d’oxygèneTous deux sont des cannabinoïdes
SourcePlus fréquent dans les variétés de cannabis à faible teneur en THCAbondant dans la plante de cannabisPrésents dans la plante de cannabis
LégalitéSoumis à des réglementations variables selon les juridictionsLégal dans de nombreux pays si extrait du chanvreDépend de la législation locale
BienfaitsAntiépileptique, anti-inflammatoireAnti-anxiété, anti-inflammatoire, analgésiquePropriétés thérapeutiques potentielles
Effets SecondairesPeu d’effets secondaires connusPeu d’effets secondaires; peut interagir avec d’autres médicamentsGénéralement considérés comme sans danger
Méthodes d’ExtractionCO2 supercritique, extraction au solvantCO2 supercritique, extraction au solvantMéthodes d’extraction similaires
Différence entre CBDV et CBD

Le CBDV, c’est quoi exactement ?

CBDV et CBD
Le CBDV est l’accronyme de Cannabidivarine

Le CBDV, acronyme de Cannabidivarine, est un cannabinoïde majeur présent dans la plante de cannabis, bien que souvent éclipsé par des composés plus célèbres comme le THC et le CBD.

Cette focalisation limitée sur quelques cannabinoïdes ne rend pas justice à la complexité du cannabis, qui contient également des phytocannabinoïdes cruciaux tels que le CBDV.

Identifié pour la première fois en 1969, le cannabidivarine est resté relativement méconnu jusqu’à ce que des études récentes mettent en évidence son potentiel considérable.

Il est maintenant reconnu pour ses propriétés thérapeutiques potentielles qui pourraient bénéficier au bien être humain et à celle des autres organismes vivants.

Sur le plan chimique, le CBDV partage une grande similitude structurale avec le CBD.

Les deux cannabinoïdes ont montré des promesses dans le traitement de conditions médicales variées, notamment l’épilepsie, les douleurs neuropathiques et l’autisme.

Il est à noter que les variétés de cannabis riches en CBDV sont des produits naturels et biologiques, dépourvus de composants psychoactifs tels que le THC, ce qui les rend particulièrement précieux pour des applications thérapeutiques.

Comment le CBDV est-il produit ?

La production de cannabidivarine (CBDV) est assez spécifique, car cette molécule n’est pas présente dans toutes les variétés de cannabis.

Le CBDV est principalement extrait de variétés Indica, qui affichent des concentrations plus élevées de CBD par rapport au THC.

Ces variétés sont généralement originaires de régions comme le Pakistan, l’Inde et le Mexique.

Pour maintenir la pureté de ces variétes, les plantes de cannabis locales sont souvent isolées des autres variétés afin d’éviter tout croisement génétique, ce qui en fait des spécimens relativement rares.

De plus, le cadre juridique et politique entourant le cannabis local complique la production de CBDV.

Mécanismes d’action du CBDV

Le CBDV demeure un sujet relativement peu exploré dans le domaine de la recherche scientifique, principalement en raison des contraintes légales associées à l’étude de la marijuana.

Néanmoins, des recherches sur le CBDV ont mis en lumière des données qui pourraient être significatives pour les développements futurs.

Les chercheurs ont identifié que les cannabinoïdes, y compris le CBDV, interagissent avec le système endocannabinoïde (SEC) du corps humain via des récepteurs spécifiques.

Ce système est crucial pour maintenir l’homéostasie, un état d’équilibre interne, en régulant diverses fonctions et systèmes corporels.

À l’instar des cannabinoïdes endogènes produits naturellement par l’organisme, les cannabinoïdes issus de la plante de cannabis se lient à ces récepteurs pour induire une variété de réponses physiologiques.

Le CBDV, en particulier, pourrait avoir un rôle actif dans la modulation et la régulation du SEC en se liant à ces récepteurs.

Les Bienfaits Potentiels du CBDV

La composition moléculaire unique du CBDV lui confère des propriétés distinctes par rapport au CBD et à d’autres cannabinoïdes pentyl.

En raison de son nombre réduit de molécules de carbone, le CBDV exerce des effets plus intenses, bien que de durée plus courte, sur l’organisme humain.

Des études préliminaires suggèrent que le CBDV pourrait avoir des bienfaits spécifiques, notamment dans le renforcement de la santé osseuse et la réduction des nausées.

De plus, le CBDV a démontré des propriétés neurochimiques qui pourraient être bénéfiques pour les fonctions cérébrales.

Il est important de noter que ces conclusions sont encore à un stade préliminaire, et des recherches supplémentaires sont nécessaires pour établir de manière concluante les bienfaits exacts que le CBDV peut apporter.

Rencontrons Emily, elle utilise à la fois le CBD et le CBDV pour des raisons thérapeutisues :

« J’ai commencé à utiliser le CBD pour mes douleurs chroniques, et cela a vraiment aidé. Mais quand j’ai ajouté le CBDV à mon régime, j’ai remarqué une amélioration encore plus grande, surtout en ce qui concerne mes symptômes d’épilepsie. »

Effets Secondaires de la Consommation de CBDV

À ce jour, le CBDV n’a pas été associé à des effets secondaires notables.

Toutefois, l’absence d’effets secondaires documentés ne garantit pas que le cannabinoïde est totalement exempt de risques.

Des études plus approfondies sont requises pour établir le profil de sécurité du CBDV et identifier d’éventuels effets indésirables.

Petit rappel de ce qu’est le CBD ?

Le CBD est l’un des cannabinoïdes les plus significatifs

Le CBD, ou Cannabidiol, est l’un des cannabinoïdes les plus significatifs et les plus étudiés présents dans la plante de cannabis.

Identifié pour la première fois en 1942 par un chimiste américain, il a été le premier à isoler et à examiner ce composé spécifique.

Le cannabidiol a depuis lors démontré ses potentiels thérapeutiques dans le traitement de diverses conditions médicales, notamment la schizophrénie, les hallucinations, les délires et les nausées.

Il est également fréquemment utilisé par les patients subissant une chimiothérapie pour atténuer les effets secondaires associés à ce traitement.

Sa formule chimique est C21H30O2, ce qui le rend similaire à d’autres cannabinoïdes en termes de structure, mais le CBD possède des propriétés uniques qui le distinguent.

La Légalité du CBD en France

En France, le CBD est légal sous certaines conditions spécifiques.

Les produits contenant du CBD sont autorisés tant que leur teneur en THC ne dépasse pas 0,3 %.

Au-delà de ce seuil, le produit est considéré comme psychotrope et est donc illégal.

Il est important de noter une nuance légale : la commercialisation de produits à base de CBD est permise à condition que ces produits ne contiennent pas de THC ou que leur concentration en THC soit inférieure à la limite légale de 0,3 %.

Le cannabis en lui-même, ainsi que les produits à base de CBD avec une teneur en THC supérieure à 0,3 %, sont strictement interdits.

Voici pour vous quelques formes de produits à base de CBD totalement légales que vous pouvez essayer dès maintenant :

Différences Clés Entre le CBD et le CBDV

Les deux cannabinoïdes, CBD et CBDV, sont non psychoactifs

Examinons de manière approfondie les distinctions entre le CBD et le CBDV, deux cannabinoïdes issus de la plante de cannabis.

Bien qu’ils partagent une structure chimique similaire, leur potentiel thérapeutique diffère.

Concernant le CBDV, ce cannabinoïde non psychoactif a été jugé sans danger et bien toléré.

Aucun signe de toxicité ou d’effets secondaires notables n’a été observé, même à des doses plus élevées.

Cela est encourageant pour ceux qui envisagent de cultiver des variétés de cannabis riches en CBDV.

Les deux cannabinoïdes, CBD et CBDV, sont non psychoactifs, ce qui signifie qu’ils n’induisent pas d’effets altérant l’esprit.

Ceux qui optent pour des variétés riches en CBDV n’ont donc pas à se préoccuper des effets psychoactifs.

Le CBD, en revanche, est le deuxième cannabinoïde le plus abondant dans la plante de cannabis.

Il est également non addictif et possède un large spectre d’applications thérapeutiques.

Le CBD a été largement étudié et est de plus en plus reconnu pour son efficacité dans le traitement de diverses conditions médicales.

L’intérêt pour le CBD en tant que composant thérapeutique continue de croître au sein de la communauté scientifique.

De plus en plus de recherches confirment son efficacité dans le soulagement de diverses affections, faisant de ce cannabinoïde un outil précieux dans le traitement de maladies spécifiques et complexes.

Voici ce que David, un avocat spécialisé dans le droit du cannabis, a à dire sur la légalité et la disponibilité du CBDV par rapport au CBD.

« La législation autour du CBD est déjà assez compliquée, et le CBDV ajoute une autre couche de complexité. Il est essentiel de vérifier les lois avant de procéder à un achat, car la disponibilité peut varier considérablement d’un endroit à l’autre. »

CBD ou CBDV : Le Dilemme du Choix N’est Pas Nécessaire

Tous deux extraits de la même plante de cannabis

Bien que le CBDV et le CBD partagent des structures chimiques étroitement liées, leurs effets diffèrent légèrement.

Cependant, étant donné qu’ils sont tous deux extraits de la même plante de cannabis, il n’est pas impératif de faire un choix exclusif entre les deux; en réalité, ils peuvent être consommés conjointement.

Leur synergie est d’autant plus intéressante en raison de l’effet d’entourage, un phénomène selon lequel la consommation combinée de divers cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes présents dans la plante de cannabis peut entraîner des bienfaits thérapeutiques accrus par rapport à la consommation isolée de chaque composé.

Si l’efficacité du CBDV vous intrigue, sachez qu’il n’est pas nécessaire de l’isoler du CBD pour en ressentir les effets.

Leur consommation conjointe n’a pas été associée à des effets secondaires graves, ce qui rend leur utilisation combinée non seulement sana danger mais potentiellement plus bénéfique.

Conclusion

En somme, le CBDV et le CBD sont deux cannabinoïdes aux propriétés distinctes mais complémentaires, offrant un éventail de bienfaits thérapeutiques.

Le CBDV, bien que moins étudié, présente un potentiel considérable dans des domaines tels que la neurologie et la santé osseuse.

Sa production spécifique à certaines variétés de cannabis et les contraintes légales associées à son étude en font un sujet de recherche en pleine effervescence.

Le CBD, quant à lui, a déjà fait ses preuves dans le traitement de diverses affections médicales et continue de gagner en reconnaissance.

L’effet d’entourage suggère que la consommation combinée de ces deux cannabinoïdes pourrait maximiser leurs bienfaits respectifs.

Ainsi, loin d’être une question de choix exclusif entre le CBD et le CBDV, l’avenir pourrait bien résider dans l’exploitation de leur synergie pour des applications thérapeutiques plus efficaces et personnalisées.

Des recherches supplémentaires sont néanmoins nécessaires pour établir de manière concluante le profil de sécurité et les applications spécifiques de chaque cannabinoïde.

Sources :


Achetez maintenant le meilleur CBD que nous avons sélectionné pour vous sentir mieux et/ou pour offrir du bien être à vos proches :


Cet article est utile ? Notez le :
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}