La psilocybine est une substance psychoactive présente naturellement dans plusieurs variétés de champignons, souvent désignés sous les noms de « champignons magiques », « champignons hallucinogènes » ou simplement « shrooms ».

Des études indiquent que la psilocybine pourrait être utile dans le traitement de certains troubles mentaux.


Non, la psilocybine n’est pas légale en France. Classée comme stupéfiant depuis 1990, sa possession, culture ou commerce sont interdits. Des exceptions existent pour la recherche médicale, mais il n’y a pas de prescriptions ou médicaments disponibles.


Vue d’ensemble de la Situation de la Psilocybine en France

AspectDétails
Statut légal en FranceInterdit (classé comme stupéfiant depuis 1990)
Usage médicalRecherches en cours, pas de prescription ou médicament actuel
EffetsHallucinations, altération des perceptions
Risques juridiquesPeine maximale d’un an de prison, 3750 euros d’amende
Comparaison internationaleAutorisé sous conditions aux USA et en Suisse
Recherches scientifiquesÉtudes sur les effets thérapeutiques et antidépresseurs

La légalité de la psilocybine en France

Champignons psilocybes naturels dans un environnement forestier.

En France, la psilocybine est classée comme stupéfiant depuis 1990, interdisant possession, culture, et commerce de champignons ou truffes en contenant.

La légalité de la psilocybine en France est claire : depuis 1990, elle figure sur la liste des stupéfiants du Code de la Santé Publique.

Cette classification rend illégale toute possession, culture ou commerce de champignons ou de truffes en contenant.

Il est intéressant de noter la distinction avec les Pays-Bas, où bien que les champignons magiques soient prohibés, les truffes hallucinogènes ne le sont pas.

Cette nuance explique pourquoi de nombreux fournisseurs en ligne proposent des kits pour cultiver des truffes magiques.

Bien que des variétés de champignons hallucinogènes poussent naturellement en France, la plupart des champignons consommés sont importés de l’étranger.


Découvrez la détente naturelle avec nos fleurs CBD

Psilocybine légale à titre médical

Truffes hallucinogènes riches en psilocybine, sur fond sombre

En France, la psilocybine, bien que classée comme stupéfiant, est autorisée pour certaines recherches médicales. Cependant, à ce jour, aucune prescription médicale ou médicament contenant de la psilocybine n’est disponible.

Malgré son classement parmi les stupéfiants, l’utilisation de la psilocybine à des fins médicales est permise en France.

Des études sur ses applications thérapeutiques sont en cours.

Toutefois, actuellement, il n’existe pas de prescriptions médicales ni de médicaments à base de psilocybine disponibles en France.

Les Psychédéliques selon la Législation Française

Depuis 1966, la législation française classe les champignons hallucinogènes comme stupéfiants.

Cette classification a entraîné des mesures répressives marquantes, telles que l’intervention policière lors d’un salon du champignon où des psilocybes étaient exposés.

Bien que la consommation de psilocybine soit illégale en France, les citoyens français peuvent légalement en consommer dans des pays où elle est autorisée.

L’usage personnel de la psilocybine en France

psilocybes
Culture de champignons magiques psilocybes, en intérieur.

En France, l’usage personnel de la psilocybine, sous toute forme (champignons, truffes, comprimés), est illégal, à l’instar de drogues telles que l’ecstasy, la cocaïne ou l’héroïne. Bien que ces champignons poussent naturellement dans diverses régions, leur cueillette est interdite et passible d’amende.

L’usage personnel de la psilocybine en France est clairement défini par la loi : toutes les substances, qu’elles soient considérées comme drogues douces ou dures, sont illégales.

Les champignons psilocybes, en raison de leurs effets psychoactifs comme les hallucinations et l’altération des perceptions, sont classés parmi les drogues interdites.

Cette interdiction s’étend également à tous les produits dérivés contenant de la psilocybine, y compris les truffes, les comprimés, ou le mycélium.

Il existe une spécificité dans le cadre légal français concernant les psilocybes.

Malgré leur croissance naturelle dans de nombreuses régions telles que la Bretagne, l’Alsace, ou les Pyrénées, la cueillette de ces champignons hallucinogènes est strictement prohibée sur le territoire français, avec des sanctions telles que des amendes en cas de non-respect de cette loi.


Gouter à nos produits CBD sans THC :

La loi et la santé en France 

La France adopte une approche conservatrice en matière de santé publique, axée sur la réduction des risques et la lutte contre la toxicomanie. L’ANSM joue un rôle central, exigeant des essais cliniques rigoureux pour approuver les traitements, en se conformant au principe de précaution, étendu de l’écologie à la santé et à l’économie.

Dans le domaine de la santé publique, la France adopte une position fortement conservatrice, caractérisée à la fois par ses avantages et ses inconvénients.

La responsabilité d’approuver de nouveaux traitements repose sur l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), qui s’assure avant tout de leur innocuité.

Depuis les années 1990, le principe de précaution inscrit dans la Constitution française guide les actions administratives, initialement en matière environnementale, puis étendu aux enjeux de santé (comme lors de la crise de la vache folle et de la pandémie de COVID-19) ainsi qu’aux questions économiques.

La législation française privilégie donc la réduction des risques et la prévention de la toxicomanie, contrairement à d’autres pays qui peuvent mettre l’accent sur les bénéfices potentiels des traitements, comme la relaxation ou leur utilisation comme substituts aux antidépresseurs.

L’ANSM impose un protocole de validation strict : pour qu’une molécule soit approuvée, elle doit passer par des séries d’essais cliniques approfondis, démontrant non seulement son efficacité thérapeutique mais aussi sa sécurité d’utilisation à grande échelle.

Légalité de la thérapie assistée par psilocybine

psilocybes
Assortiment de psilocybes séchés, prêts pour l’étude scientifique

La thérapie assistée par psilocybine, contrairement à ce qui se pratique aux États-Unis ou en Suisse, n’est pas autorisée en France.

Il n’existe aucune structure légale permettant de proposer un tel accompagnement.

Néanmoins, certains praticiens offrent de manière clandestine des thérapies utilisant les psychédéliques, s’exposant à des risques juridiques considérables.

De plus, la France n’a pas entrepris de recherche significative sur les effets bénéfiques de la psilocybine dans le traitement de la dépression ou de l’anxiété, laissant la thérapie psychédélique légale en dehors des discussions actuelles.

Les raisons de l’illégalité de la psilocybine

L’illégalité de la psilocybine en France découle d’un traité de l’ONU de 1971, influencé par la politique anti-drogue des États-Unis sous l’administration Nixon. Cette politique visait à contrôler l’usage des psychédéliques parmi les mouvements anti-guerre, par crainte de désinhibition et de remise en question du pouvoir. D’autres pays ont suivi cette approche, limitant l’accès aux psychédéliques.

La prohibition des champignons psychédéliques en France s’explique par l’adhésion à un traité international de l’ONU, ratifié en 1971.

Cette période coïncide avec les mouvements de contestation contre la guerre du Vietnam aux États-Unis, où le Président Richard Nixon a mis en place une réglementation stricte des substances psychédéliques populaires parmi les communautés hippies, dans le but de prévenir les troubles publics.

L’approche de Nixon visait à prévenir la désinhibition potentielle de la population, craignant que cela n’affaiblisse son pouvoir.

Cette décision a été critiquée par ses détracteurs, qui accusaient le gouvernement de vouloir empêcher une prise de conscience politique parmi les citoyens.

Dans les années qui ont suivi, de nombreux pays ont adopté une position similaire à celle des États-Unis, verrouillant ainsi l’accès aux substances psychédéliques pour une période prolongée.


Expérimentez le calme avec nos fleurs CBD biologiques

Conclusion

La psilocybine, malgré son potentiel thérapeutique, reste illégale en France, suivant un cadre légal strict hérité de politiques internationales et de principes de précaution.

La France, avec son approche conservatrice en matière de substances psychédéliques, limite l’accès et la recherche sur ces composés.

Tout usage ou possession entraîne des sanctions pénales sévères, reflétant une position rigide vis-à-vis des drogues, malgré les évolutions dans d’autres pays et les débats scientifiques actuels.


Sources :


Achetez maintenant le meilleur CBD que nous avons sélectionné pour vous sentir mieux et/ou pour offrir du bien être à vos proches :

Cet article est utile ? Notez le :
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}