Votre CBD PREMIUM : Bio, Français, Ethique / Aujourdhui : -10% sur votre première commande avec le code « Calao10 » – Livraison rapide

Interactions CBD et Médicaments : Quels effets ?

par | Sep 21, 2021 | CBD santé

Les interactions médicamenteuses peuvent être à la fois utiles et très dangereuses.

Découvrez comment le CBD et le THC peuvent inhiber ou amplifier les effets des analgésiques, des anticoagulants, de l’insuline et d’autres produits.

Ces éléments sont issus de recherches principalement aux États Unis et ne sont que des constatations au stade expérimental. De nombreuses études complémentaires seront nécessaires pour avoir certitudes. Votre médecin référent doit être consulté dans tous les cas.



Voici les interactions possibles avec le Cannabidiol :

  • Cardiopathie : la warfarine (Coumadin®).
  • Hypertension artérielle : le losartan (Cozaar®), le propranolol (Hemangiol®, Adrexan® …), le vérapamil (Isoptine®, Verapamil®), metoprolol (Lopressor®), amlodipine (Amlor®), nifedipine (Adalat®)
  • Tachycardie : le flecainide (Flecain®)
  • Diabète type 2 : le glipizide (Glucotrol®)
  • Alcoolodépendance : le disulfirame (Esperal®)
  • Corticoïde : la dexaméthasone (Celestene®)
  • Reflux gastrite: l’oméprazole (Mopral®, Zoltum®), le lansoprazole (Lanzor®, Ogast®), le pantoprazole (Eupantol®, Inipomp®).
  • Traitement hormonale : la progestérone (Menaelle®, Utrogestan®), la testostérone (Avodart®, Nebido®), la progesterone (Estima®, Progestan®)
  • Antidépresseur : l’amitriptyline (Elavil®), paroxetine (Dorexat®)
  • Inhibiteurs de l’HMG CoA réductase (statines)
  • Anti-fongique : ketoconazole (Ketoderm®), itraconazole (Sporanox®)
  • Antiépileptique : l’acide valproïque (Depakine®), le phénobarbital (Gardenal®)
  • Anxiolytique : le diazépam (Valium®), alprazolam (Xanax®)
  • Antihistaminique : fexofenadine (Telfast®)
  • Antipsychotique: l’amitriptyline (Elavil® , Laroxyl® ..), l’halopéridol (Haldol® , Vesadol®), risperidone (Risperdal®), venlafaxine (Effexor®)
  • Anti-inflammatoires non stéroïdiens : diclofénac (Cataflam®, Voltaren®), l’ibuprofène (Advil®, Brufen®), le méloxicam (Mobic®) et le piroxicam (Feldene®); le célécoxib (Celebrex®)
  • Anesthésique : le méthoxyflurane (Penthrox®), l’halothane (Fluothane®)
  • Antalgique : le tramadol (Contramal®, Topalgic®, Zulmagic®)
  • Bronchodilatateur/BPCO : le théophylline (Dilatrane® , Xanthium® …).
  • Bêta-bloquants
  • Benzodiazépines
  • Bloqueurs d’angiotension II
  • Bloqueurs de canaux calciques
  • Schizophrénie :  la clozapine (Leponex®, clozapine®)Antiémétique : l’ondansétron (Zofran®),
  • Relaxants musculaires : La chlorzoxazone (Lorzone® , Parafon® …)
  • Anesthésique : la kétamine (Ketamine®)
  • Sédatif : le chlorméthiazole (Heminevrin®),
  • Anti-rejet : cyclosporine (Neoral®, Sandimmun®)
  • Anti-cholestérol : lovastatin®
  • Antibiotique : clarithromycine (Zoclar®), erythromycin (Egery®)
  • Cancer côlon / collorectaux : l’oxaliplatine (Eloxatin® )
  • Cancer prostate : le flutamide (Eulexin®)
  • Cancer bronchique non à petites cellules : l’erlotinib (Tarceva®)
  • VIH : le nelfinavir (Viracept®)


Sondage :

Le meilleur moyen de consommer du CBD c'est :

View Results

Loading ... Loading ...

CBD et interactions médicamenteuses

INTERACTIONS MÉDICAMENTEUSES CBD
Les produits à base de CBD pourraient être responsables d’interactions médicamenteuses
  • Le THC et le CBD interagissent avec de nombreux produits pharmaceutiques courants. Les cannabinoïdes peuvent inhiber ou augmenter les effets de diverses médicaments.
  • Plus de la moitié de tous les produits pharmaceutiques, y compris le THC et le CBD , sont métabolisés par une famille d’enzymes appelée cytochrome P450 .
  • Les interactions entre les cannabinoïdes et d’autres médicaments peuvent être exploitées pour atténuer les effets secondaires tout en améliorant de manière synergique la qualité de vie d’un patient.
  • Les interactions cannabinoïdes-opioïdes pourraient bien présenter un potentiel intéressant. Le THC améliore considérablement les effets analgésiques des opiacés, tandis que le CBD est le plus prometteur pour réduire le sevrage et la dépendance.

Les interactions entre les médicaments sont très fréquentes, en particulier chez les personnes âgées qui prennent des médicaments contre:

  • la douleur,
  • le diabète
  • et l’hypercholestérolémie. 

La population seniors est également le groupe de consommateurs de cannabis médical qui connaît la croissance la plus rapide dans les pays où cet usage est autorisé.

Le chanvre semble monter une efficacité dans le traitement de la douleur, et certains phytocannabinoïdes ont été suggérés pour diverses conditions métaboliques. 

Il est donc important de comprendre comment les cannabinoïdes peuvent interagir avec les produits pharmaceutiques courants, à la fois pour prédire et prévenir les interactions négatives, tout en tirant parti des situations où le cannabis et les produits pharmaceutiques agissent en synergie.

Les interactions médicamenteuses peuvent être à la fois utiles et dangereuses

Un médicament qui contient un opiacé, par exemple, peut voir augmenter son effet analgésique, mais pourrait également augmenter la probabilité de surdosage

Ou un deuxième analgésique pourrait permettre de réduire la dose d’un opiacé, ce qui ralentirait la tolérance et diminuerait d’autres effets secondaires.

Mais comprendre toutes les voies biologiques convergentes de deux médicaments est difficile. 

L’examen des interactions métaboliques entre les médicaments est une façon de prédire de manière générique les interactions médicamenteuses : puisque plus de la moitié de tous les produits pharmaceutiques sont métabolisés par une famille d’enzymes appelées cytochrome P450 ( CYP ), savoir comment les cannabinoïdes affectent les CYP fournit une bonne première approximation des phytocannabinoïdes.

En général, l’inhibition des CYP qui métabolisent un produit pharmaceutique augmentera sa concentration sanguine, entraînant une augmentation à la fois des effets et de la toxicité. 

Mais pour les promédicaments, qui sont métabolisés en composé actif, l’inhibition du métabolisme diminuera à la fois les effets souhaités et les effets indésirables. 

Et l’interaction peut passer de l’inhibition à l’activation avec différents médicaments. 

En raison de complications comme celles-ci, il est beaucoup plus facile de prédire si des interactions médicamenteuses sont probables que de prédire leur effet exact.

Quels médicaments ne doivent pas être pris avec le CBD ?

Des études ont fourni une liste de  médicaments qui ne doivent pas être pris avec du CBD.

La liste ci-dessous couvre tous les groupes de médicaments qui peuvent interagir négativement avec l’huile de CBD.

  • Bloqueurs d’angiotension II
  • Antiarythmiques
  • Antibiotiques
  • Antidépresseurs
  • Anticonvulsivants / Médicaments anti-épileptiques
  • Antihistaminiques
  • Antipsychotiques
  • Anesthésiques
  • Bêta-bloquants
  • Benzodiazépines
  • Bloqueurs de canaux calciques
  • Antiviraux contre le VIH
  • Inhibiteurs de l’HMG CoA réductase (statines)
  • Modulateurs immunitaires
  • Médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens
  • Agents hypoglycémiants oraux
  • Inhibiteurs de la pompe à protons (IPP)
  • Procinétique
  • Stéroïdes et corticostéroïdes
  • Sulfonylurées

Comment les médicaments interagissent : comprendre le métabolisme des médicaments

Le métabolisme peut faire référence à la façon dont votre corps utilise l’énergie pour la gestion du poids ou à la façon dont les médicaments sont métabolisés dans votre corps.

Le premier est connu sous le nom de «taux métabolique basal», ou en termes simples, le nombre de calories dont une personne a besoin pour maintenir des fonctions corporelles saines au repos.

Ce dernier est très différent du taux métabolique de base. 

Le métabolisme des médicaments fait référence à la façon dont une substance est traitée et utilisée par l’organisme – la majorité de ce traitement se déroulant dans le foie.

Les scientifiques appellent cela « l’effet de premier passage » ou « le métabolisme de premier passage ».

En termes simples, lorsque vous prenez un médicament, il est décomposé dans le foie en ses composés actifs afin que le corps puisse les utiliser. Tout comme les glucides sont décomposés en sucres, les graisses en triglycérides et les protéines en acides aminés, les médicaments se décomposent en leurs ingrédients individuels.

De là, ils sont contrôlés par des enzymes spécifiques, qui transforment ces composés en métabolites. 

Ces métabolites influencent ensuite différents processus dans votre corps et sont rincés avec de l’urine une fois épuisés.

Comment le CBD est-il métabolisé ?

Le métabolisme des médicaments détermine la vitesse à laquelle le corps transforme les médicaments et autres composés thérapeutiques en leurs métabolites individuels et combien de temps ils peuvent rester dans votre système .

Lorsque vous prenez du CBD sous forme d’huile, de capsule ou de bonbon au CBD, il doit passer par votre intestin, où il est libéré dans la circulation sanguine.

 À partir de là, ils voyagent à travers la circulation sanguine jusqu’au foie, où ils sont absorbés par le portail hépatique. 

Le foie décompose le CBD en ses métabolites à l’aide d’enzymes, après quoi il peut à nouveau circuler dans tout le corps dans la circulation sanguine.

Trouvez ici : Dessert au CBD : Recettes Faciles (à faire de suite)


Sondage :

Pourquoi Utiliser du CBD ?

View Results

Loading ... Loading ...

Vous hésitez encore ?
Vous ne savez pas quel produit choisir ?




Qu’en pensez vous ?

Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous

Cet article est utile ? Notez le :

Nos meilleurs produits à base de CBD

Apprendre

Articles recommandés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

#cbdshopcalao

Livraison offerte

Dès 60€ d'achat

Paiement sécurisé

Garantie de sécurité

100% Satisfait

Avis garantis

Service client

Service client disponible

0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique