Votre CBD PREMIUM : Bio, Français, Ethique / Aujourdhui : -10% sur votre première commande avec le code « Calao10 » – Livraison rapide

Rendement Greenhouse supérieur au Rendement Outdoor : 5 raisons

par | Juin 28, 2022 | Faire Pousser

Lorsqu’il s’agit d’une culture à forte valeur ajoutée comme le cannabis, les techniques d’optimisation du rendement peuvent avoir un impact considérable sur les résultats.

La variété, les conditions environnementales et l’expérience de la culture jouent tous un rôle clé dans la qualité et la qualité d’une récolte.

Les producteurs en Greenhouse ont un rendement 10 à 15 % supérieur à celui des exploitations en outdoor. Nous avons constaté que 63 % de l’augmentation du rendement est due à une augmentation de la productivité de la culture en greenhouse, tandis que 37 % de l’augmentation du rendement est due à des rotations supplémentaires de la culture en Greenhouse.


Vous pouvez inscrire le soleil sur votre agenda

Rendement Greenhouse supérieur au Rendement Outdoor : 5 raisons
Si vous cultivez en outdoor, le soleil sera votre meilleur ami.

Les cultivateurs en outdoor sont toujours soumis à la volonté de l’environnement naturel.

Faire vos cultures en utilisant le sol déjà disponible et les laisser pousser à travers leur cycle naturel dans leur environnement naturel est une méthode éprouvée.

C’est un moyen simple et efficace de produire une récolte sans trop de travail de la part du cultivateur.

La plupart des cultivateurs en outdoor utiliseront toujours des nutriments et d’autres formes de solutions pour stimuler la croissance des fleurs et tenir les parasites à distance, mais même dans ces cas, l’environnement naturel sera le facteur déterminant de la santé des plantes et de la taille des rendements.

En outre, si vous laissez votre culture suivre son cycle naturel, vous ne pourrez obtenir qu’une seule récolte à la fin de la saison.

Souvent, cette récolte n’est pas suffisante pour maintenir les cultivateurs à flot.

Les cultivateurs en greenhouse, quant à eux, ont appris à développer des technologies de serre relativement simples qui permettent de manipuler les facteurs environnementaux afin de mieux les contrôler.

L’une des avancées technologiques qui a rendu cela possible est l’introduction de systèmes automatisés de privation de lumière.

Ces systèmes fonctionnent pour mettre le soleil à votre disposition.

En utilisant des techniques de privation de lumière, les cultivateurs en greenhouse sont libérés de la restriction d’une récolte par an comme le sont les agriculteurs en plein air.

Sans avoir à passer à une installation en intérieur (indoor), où il faut acheter des lampes de culture coûteuses et payer des factures d’électricité exorbitantes, les cultivateurs en greenhouse appliquent simplement une couverture en polyéthylène noir solide d’un côté pour une obscurité totale et blanc de l’autre pour réfléchir la lumière et la chaleur.

Les variétés en greenhouse peuvent fleurir pendant ce qui serait normalement la saison de végétation en appliquant la bâche de privation de lumière après que les plantes aient eu 12 heures de soleil, puis en retirant la bâche tôt le matin pour un cycle de lumière de 12 et 12.

Si la privation de lumière est appliquée de manière cohérente tout au long du cycle de floraison, et que vous avez la prochaine série de plantes qui végètent, prêtes à être retournées, alors vous pouvez obtenir trois récoltes complètes sur la saison de croissance naturelle.

Protégez vos plantes des ravageurs affamés et des dommages causés par les vents violents et la grêle.

Rendement Greenhouse supérieur au Rendement Outdoor : 5 raisons
En outdoor, vos plantes seront exposé aux parasites.

Comme les cultures en outdoor sont soumises aux facteurs environnementaux naturels, il arrive souvent que de grandes parties des cultures soient perdues à cause des parasites, des vents violents, de la pluie et de la grêle.

Ces facteurs peuvent causer des dommages irréparables ou créer des conditions propices au développement de moisissures dans la fleur.

Si vous êtes un cultivateur professionnel en outdoor, un seul événement de ce type peut entraîner un désastre financier.

Rien que pour cette raison, les cultivateurs professionnels en outdoor voient les avantages de se convertir à la culture en greenhouse professionnelle !

La polycouverture de serre peut également contribuer à contrôler les facteurs environnementaux clés entourant vos plantes.

Le simple fait d’avoir une structure autour des plantes permet d’éloigner les parasites et de réduire le nombre d’animaux qui se nourrissent de vos plantes.

Avec une couverture, vous êtes en mesure de bloquer les vents violents qui peuvent déchirer et endommager vos plantes, ainsi que d’empêcher les averses de pluie de trop arroser votre sol.

En dehors du contrôle pur de l’environnement, vous pouvez également obtenir des couvertures qui vous aident à manipuler l’environnement pour maintenir une température relative et un niveau d’humidité plus uniformes, réduisant ainsi le stress de vos plantes.

Ces couvertures peuvent être dotées d’additifs bloquant les infrarouges pour réduire l’accumulation de chaleur pendant les mois d’été.

Ils peuvent également être dotés d’un revêtement anti-goutte pour contrôler l’accumulation de condensation et réduire la quantité d’humidité qui entre en contact avec les plantes à fleurs afin d’éviter les problèmes de moisissure.

Un aspect important à rechercher dans les couvertures en poly est une propriété de diffusion de la lumière.

Cela permet de diffuser la lumière de manière homogène dans la serre, de réduire les ombres et d’obtenir une couverture lumineuse complète de la canopée.

Il existe une pléthore d’options allant du polyéthylène standard au polyéthylène tissé, en passant par le poly rigide ou le polycarbonate.

Bien sûr, le coût initial de la construction d’une serre est plus important que la culture en outoor mais les serristes considèrent que c’est un investissement crucial à long terme et de l’argent bien dépensé.

Contrôle de l’humidité et de la température

Rendement Greenhouse supérieur au Rendement Outdoor : 5 raisons
Veuillez à bien réguler la température et l’humidité dans votre serre

L’un des principaux facteurs contribuant à la perte de récolte est la détresse dans des conditions qui changent rapidement.

Si les températures et les niveaux d’humidité fluctuent trop fortement, les plantes ne peuvent pas résister au stress et leur vitalité en pâtit.

La culture en greenhouse vous permet de mieux réguler ces fluctuations de température pour créer un environnement idéal à tout moment de la journée et en toute saison.

La quantité d’équipement et d’énergie dont vous aurez besoin pour réguler ces températures dépendra de la zone, du climat et de la saison dans lesquels vous vous situez.

Si vous êtes dans un climat de chaleur élevée et d’air sec, vous pouvez introduire des refroidisseurs par évaporation pour refroidir la serre tout en introduisant une humidité bénéfique dans l’air.

En revanche, si vous vous trouvez dans un climat à forte humidité, cette humidité pourrait être nuisible.

Au lieu de cela, vous voudrez investir dans suffisamment de ventilateurs d’extraction et de circulation pour maintenir un échange d’air cohérent, ne permettant pas à l’air de rester immobile et de devenir stagnant.

Parfois, il peut s’agir d’un simple ventilateur d’extraction supplémentaire pour la ventilation de la faîtière afin de favoriser un mouvement d’air important.

Parfois, un déshumidificateur peut également être utile.

Les environnements hivernaux rigoureux nécessiteront beaucoup plus d’équipement et d’énergie pour les réguler.

L’isolation, si elle n’est pas déjà incluse, devra être ajoutée à la serre pour réduire le gaspillage d’énergie.

Vous pouvez chauffer à l’aide d’appareils de chauffage standard au gaz naturel ou au propane pour maintenir vos températures moyennes élevées.

Il existe également des formes de chauffage géothermique qui deviennent populaires et qui constituent des moyens efficaces de maintenir la température en hiver à peu de frais pour le cultivateur.

Maintenir une température idéale des racines de votre plante

Souvent, lors de la culture en outdoor, le sol autour des racines des plantes peut cuire dans des conditions de chaleur élevée.

Cela peut entraîner un arrosage insuffisant en raison de la rapidité avec laquelle le sol s’assèche, ce qui empêche les plantes de s’enraciner.

La température des racines et de l’intérieur de la plante peut alors devenir trop élevée, ce qui aura pour effet de retarder la croissance de la plante ou de la tuer complètement.

La température des racines est souvent plus importante que la température de l’air ambiant pour une plante saine.

Dans un environnement de greenhouse, le poly de serre avec des additifs bloquant les infrarouges aidera à réduire l’accumulation de chaleur dans la serre, ce qui signifie que moins de chaleur pénètre dans le sol et les pots.

En hiver, c’est le contraire qui se produit, car les températures glaciales deviennent plus constantes.

En greenhouse, il est facile de mettre en place un système de chauffage par rayonnement (ou par le sol) pour aider à maintenir la température du sol et des racines pendant les nuits glaciales.

Dans un environnement fermé, les producteurs ont plus de contrôle sur la stabilisation d’une température interne saine des plantes à tous les stades de la croissance.

Quels sont les meilleurs conseils pour augmenter le rendement et la qualité ?

Rendement Greenhouse supérieur au Rendement Outdoor : 5 raisons
Considérez les 3 points ci-dessous pour augmenter vos rendements.

C’est un sujet assez vaste, et l’une des façons de l’aborder est d’examiner trois ponts, à savoir :

  • le cultivateur
  • la génétique
  • la serre

Ces trois éléments sont vraiment la pierre angulaire et le fondement de tout programme de culture productif en ce qui concerne l’augmentation du rendement du cannabis.

Pour le cultivateur :

Il est probablement important d’avoir un cultivateur en charge de votre installation qui soit expérimenté et compétent dans la production de plantes commerciales.

Les cultivateurs formés ou expérimentés ont un grand sens du timing et une bonne attention aux détails.

Dans la production, faire les choses à temps peut avoir une grande influence sur les rendements.

Par exemple, lorsque vous pincez, taillez ou effeuillez une plante, vous influencez directement la destination de l’énergie de cette plante.

Si vous taillez trop tard ou si vous n’effeuillez pas suffisamment, une grande partie de l’énergie de la plante ira à la production de feuilles ou de tiges.

Il y aura donc moins de fleurs, et le fait de faire les choses à temps peut augmenter considérablement le rendement.

Les cultivateurs qui ont dix ans d’expérience en tant que cultivateurs commerciaux possèdent ce genre de compétences, que vous pouvez également acquérir avec la formation je fais pousser pro.

Sur le plan génétique :

Il y a des plants de cannabis qui sont notoirement peu productifs, et il n’y a pas grand-chose à faire.

Il n’y a pas beaucoup d’argent que vous pouvez jeter sur une plante à faible rendement pour qu’elle produise plus.

Au bas de l’échelle, les cultivateurs doivent s’attendre à 30 à 35 grammes de cannabis séché par mètre carré et par récolte, à titre indicatif.

Si un cultivateur travaille avec une variété et qu’après deux ou trois récoltes, il n’atteint pas ce chiffre, il va se taper la tête contre le mur en essayant d’augmenter les rendements, car cela ne se produira pas.

Il s’agit simplement d’une variété à faible rendement naturel.

Il est suggéré d’arrêter de cultiver cette variété et de la changer.

Voici les meilleures variétés pour cultiver en France, que je vous conseille fortement :

Sur la serre :

Si une serre ne fonctionne pas correctement, elle peut réduire considérablement les rendements.

Le but de toute serre est de fournir des conditions de croissance optimales pour la plante.

Si les conditions de croissance sont chroniquement en dehors des plages optimales, la plante va en souffrir et, par conséquent, le rendement va en souffrir.

Par exemple, si vous avez des températures élevées dans une serre pendant les mois d’été ou de vraies journées ensoleillées, si la température dans la serre est constamment supérieure à 32⁰C, la plante passe en mode survie.

Des températures chroniquement élevées peuvent augmenter le risque de maladies et d’infestations d’insectes, et cela pourrait même augmenter le risque de plantes hermaphrodites.

La construction d’une serre capable de gérer ces plages de température ou d’humidité optimales contribuera grandement à augmenter les rendements de cannabis.

Dans le prolongement de la génétique, y a-t-il certaines variétés à éviter ?

Rendement Greenhouse supérieur au Rendement Outdoor : 5 raisons
Les rendements de chaque variété dépendra du la zone de culture.

C’est délicat avec la dénomination des variétés car par exemple, sur la côte d’azur, si quelqu’un dit que ‘Blue Dream’ est une variété à haut rendement, quelqu’un qui cultive ‘Blue Dream’ dans le Nord pourrait avoir une plante totalement différente, même si le nom est le même, donc il est un peu difficile d’identifier les variétés à haut rendement.

Il est donc un peu difficile d’identifier les variétés qui ont un rendement énorme.

Mais 30 à 35 grammes, c’est vraiment la limite inférieure, et si les cultivateurs peuvent atteindre 50 ou même 70 grammes par mètre carré, alors ils sont vraiment dans la bonne fourchette.

C’est alors que l’on devient productif et vraiment lucratif.

Comment créer des conditions environnementales optimales ?

La température idéale pour la production de cannabis se situe entre 20⁰C et 29⁰C.

Le moment le plus frais d’un cycle de 24 heures va être la nuit ou très tôt le matin, donc si une serre fonctionne correctement, elle ne laisse jamais la température descendre en dessous de 20⁰C.

Cela signifie que la serre a un système de chauffage efficace qui peut garder les plantes au chaud pendant la nuit ou pendant l’hiver.

En contrepartie, la serre doit maintenir efficacement cette température ou moins pendant les jours les plus chauds de l’année.

Il est donc conseillé d’utiliser une combinaison de toiles d’ombrage qui filtrent la lumière entrante, la réfléchissent hors de la serre, puis un certain type de refroidissement (soit un système de déshumidification, soit un système de ventilation).

La circulation de l’air à l’intérieur de la serre, c’est à dire les ventilateurs de circulation ou des ventilateurs à flux d’air horizontal, ou des ventilateurs à flux d’air vertical.



Qu’en pensez vous ?
Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous.


Questions souvent posées par les lecteurs

La culture en greenhouse est-elle considérée comme une culture en outdoor ?

la culture en greenhouse est souvent considérée comme le meilleur des deux types de culture, indoor et outdoor, mais elle peut être coûteuse.

Naturellement, les plantes en outoor peuvent potentiellement être endommagées par les journées d’été brûlantes.

En greenhouse, vous pouvez contrôler la température.

La culture en greenhouse peut-elle être aussi bonne que celle en indoor ?

Les culture en greenhouse ne peuvent pas être considérées comme des environnements entièrement indoor, cependant.

Elles font beaucoup pour protéger les plantes des températures froides et des lumières indésirables, mais seuls les espaces de culture en indoor peuvent être totalement étanches et à environnement contrôlé.

Puis-je laisser ma lampe de culture allumée 24 heures sur 24 ?

En général, vous ne devez pas laisser les lampes de culture allumées 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Les plantes ont besoin d’un cycle lumière-obscurité pour se développer correctement.

On pense qu’elles se « reposent » vraiment pendant les périodes d’obscurité et qu’elles utilisent probablement ce temps pour faire passer des nutriments dans leurs extrémités tout en faisant une pause dans leur croissance.

Qu’est-ce qu’une privation de lumière en greenhouse ?

Les personnes qui cultivent du cannabis savent pour la plupart qu’une privation de lumière (light dep) est une serre qui contrôle artificiellement la quantité de lumière que reçoivent les plantes à l’intérieur de la serre.

La privation de lumière détermine la fréquence et la quantité de lumière que la plante reçoit.

Cet article est utile ? Notez le :

Apprendre

Articles recommandés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

#cbdshopcalao

Livraison offerte

Dès 60€ d'achat

Paiement sécurisé

Garantie de sécurité

100% Satisfait

Avis garantis

Service client

Service client disponible

0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique