L’une des principales inquiétudes que suscite le CBD est son lien avec le cannabis.

Le CBD et le THC sont tous deux des cannabinoïdes et ils sont chimiquement similaires, vos inquiétudes sont donc compréhensibles si vous vous demandez si le CBD peut se transformer en THC.


C’est possible, mais seulement dans des circonstances très particulières mais elle ne se transforme pas d’elle-même en THC. Le CBD ne se transforme pas non plus en THC lorsqu’il est ingéré, du moins pas au-delà de traces.


Transformation du CBD en THC

AspectDétails
Transformation du CBD en THCPossible dans des circonstances très particulières, mais ne se produit pas d’elle-même.
Conditions de transformationNécessite un acide de qualité laboratoire et une installation de laboratoire complète.
Légalité et sécuritéDangereux, illégal, et ruine l’effet désiré du CBD.
Transformation dans l’estomacL’acide gastrique peut théoriquement transformer une petite quantité de CBD en THC (environ 3% de rendement), mais cela ne se produit pas dans la pratique
Réalisation pratiqueTrès difficile à réaliser, nécessite un laboratoire et une compréhension approfondie des réactions chimiques.
Présence de THC dans l’huile CBDLégalement, l’huile CBD ne doit contenir que des traces de THC (0.3% maximum).
Légalité de la transformationTransformer le CBD en THC est illégal.
Les expériences de ce type doivent être réalisées dans des conditions de laboratoire strictes pour des raisons de sécurité et de précision.
Le THC est une substance contrôlée.
La transformation n’est pas cohérente et peut varier considérablement en rendement.

Est-ce que l’huile de CBD peut se transformer en THC ?

Le CBD peut se transformer en THC sous certaines conditions

Si vous avez été attentif en cours de chimie, vous savez peut-être que la structure d’un composé chimique peut être modifiée dans certaines conditions.

En d’autres termes, un composé peut parfois se transformer en son isomère.

En bref, oui : le CBD peut se transformer en THC.

Mais cela ne se produit pas tout seul.

Il faut provoquer une réaction chimique en créant un mélange avec un acide.

Cela permettra d’établir la liaison chimique nécessaire pour transformer le CBD en THC.

Inutile de dire que cela ruinerait votre produit au CBD.

Si vous prenez de l’huile de CBD, elle ne se transformera donc pas en THC simplement en restant sur votre étagère.

Elle ne peut subir cette réaction chimique qu’en présence d’un acide, et non seule.

Elle se dégradera comme n’importe quel autre complément, en se périmant ou en se dégradant lorsqu’elle est prise par des bactéries.

Vous n’avez pas à vous inquiéter de cela si vous prenez votre CBD régulièrement


Voici une sélection des meilleures huiles de CBD selon vos besoins :

Le CBD se transforme-t-il en THC dans l’estomac ?

Bien sûr, personne ne garde d’acide chlorhydrique à la maison pour une telle occasion.

Mais il existe un type d’acide dont nous pouvons tous nous servir : l’acide gastrique.

D’où la question suivante : l’acide gastrique transforme-t-il le CBD en THC ?

La réponse est oui, mais ce n’est pas un oui direct.

En chimie, il existe un terme appelé « rendement« .

Un rendement de 100 % indique que toutes les substances précurseurs ont été transformées en la substance souhaitée.

Un rendement de 75 % est un bon rendement, tandis qu’un rendement inférieur à 50 % n’est pas bon.

Le rendement peut varier en fonction de la température, du temps et de nombreux autres facteurs.

L’acide gastrique n’est pas efficace pour transformer le CBD en THC car on pense que la combinaison du CBD et de l’acide gastrique donne un rendement d’environ 3 % de THC.

C’est pratiquement rien, car il ne faut pas oublier que les produits CBD ne sont pas du CBD pur.

Des tests scientifiques le confirment.

Les volontaires qui prennent du CBD ne signalent aucun symptôme semblable à celui du THC.

Cela montre que même si une petite quantité peut hypothétiquement se transformer en THC, cela ne se produit pas dans la pratique.

Cette découverte a suscité l’intérêt des scientifiques qui ont cherché à savoir si le CBD pouvait se transformer en THC dans l’estomac.

D’autant plus que cette conversion ne pourrait jamais se produire avec d’autres méthodes de consommation du CBD, telles que le vapotage ou les produits cosmétiques.

Une étude a utilisé un liquide gastrique artificiel.

Celui-ci était évidemment ajusté à un pH de 1, afin d’imiter l’acidité du liquide gastrique réel.

Le CBD utilisé dans l’étude a été dissous dans du méthanol, ce qui a entraîné une isomérisation de 85 % du CBD présent, en un mélange de D9- et de D8-THC.

Une autre étude a cependant utilisé du jus gastrique dont le pH est légèrement différent de celui de l’acide gastrique.

Dans ce cas, le taux de conversion n’était que de 2,9 %.

Si l’on considère que les différentes compositions produisent des résultats différents, il convient d’être prudent dans l’interprétation de ces données.

Le CBD se transforme-t-il en THC après ingestion ?

Cela n’arrivera pas si vous respectez bien les conditions de conservation

Comme l’ont montré les recherches, le liquide gastrique de notre corps contient un certain nombre d’enzymes différentes, comme par exemple les enzymes de l’estomac :

  • pepsine,
  • gastrine,
  • l’amylase et
  • divers ions inorganiques tels que le potassium, le sodium et le calcium.

Sachant que le CBD peut se lier à certaines protéines, on pense que ce mécanisme protège le cannabinoïde de l’isomérisation dans l’estomac.

Cela explique pourquoi il n’y a pas eu un seul cas de conversion du CBD en THC dans le tractus gastro-intestinal humain.

Peut-on transformer le CBD en THC ?

Cela peut sembler extrêmement simple.

On peut penser qu’il suffit d’ajouter de l’acide au CBD pour créer du THC.

Mais c’est loin d’être facile, et ce n’est certainement pas quelque chose que vous pouvez facilement (ou légalement) faire chez vous.

Pour ce faire, vous devez disposer d’un laboratoire.

Avec des matérieux qui ne sont pas nettoyés selon les normes du laboratoire et un équipement de qualité médiocre, il est presque certain que votre expérience ne se déroulera pas comme prévu.

Vous devez également avoir une bonne compréhension du fonctionnement des réactions chimiques.

En outre, vous devez être en mesure de tester les substances pour en découvrir le contenu.

Si vous mélangez votre huile de CBD avec de l’acide, mais que vous ne la testez pas, la substance pourrait encore être très acide.

Ce sera la dernière chose que vous voulez prendre.

Mais y a-t-il du THC dans l’huile CBD ?

L’analyse de l’huile de CBD montre qu’elle ne contient que des traces.

En règle générale, il ne devrait pas y avoir de THC dans votre huile CBD, à l’exception de traces.

L’huile de CBD est fabriquée à partir de chanvre, qui ne contient pratiquement pas de THC, mais beaucoup de CBD.

C’est pourquoi le chanvre peut être cultivé légalement si vous disposez d’une licence et que les produits à base de chanvre ou CBD sont légaux.

L’analyse de l’huile de CBD montre qu’elle ne contient que des traces.

Une « trace » est une quantité si faible qu’elle est pratiquement nulle : 0,3% de THC maximum.

Par exemple, lorsque vous achetez de la nourriture dans un magasin, s’il est indiqué qu’elle peut contenir des noix, par exemple, à l’état de traces, cela signifie que les noix ne sont pas un ingrédient que le fabricant a mis dans le produit.

Mais comme l’aliment est traité dans une usine qui traite également des arachides, il se peut que la quantité la plus infime d’arachides soit présente dans ce que vous mangez.

Si l’huile de CBD contenait effectivement beaucoup de THC, elle ne pourrait pas être vendue légalement.

Tous les produits contenant plus de 0,3% de THC sont interdits.

Vous pouvez également prendre de l’huile de CBD sans THC qui en plus, vous aidera à passer un test de dépistage de drogue :

Est-il légal de transformer le CBD en THC ?

Le THC est une substance illégale et contrôlée, il est donc illégal de synthétiser son propre THC.

En outre, il est loin d’être sûr d’organiser son propre cours de chimie à la maison.

Non seulement vous devez stocker en toute sécurité des substances dangereuses (comme des acides forts), mais le mélange que vous faites ne sera pas cohérent si vous ne le faites pas dans des conditions de laboratoire strictes.

En d’autres termes, il peut arriver que votre expérience aboutisse à un rendement de 30 % ; si vous avez de la chance, elle peut aboutir à un rendement de 90 % de THC.

De toute façon, tout cela n’a rien à voir avec l’intérêt de la consommation du CBD.

Le CBD n’est pas censé remplacer ou se substituer au THC.

Il n’est pas censé reproduire les effets du THC, de quelque manière que ce soit.

Le CBD est un cannabinoïde qui a des effets bien plus importants pour votre corps que de vous donner un petit coup de fouet.

Lisez également : Pourquoi Mon CBD me fait Planer ? (4 raisons et quoi faire…)

Conclusion

Bien que la transformation du CBD en THC soit chimiquement possible sous certaines conditions spécifiques, elle n’est ni pratique ni légale.

Dans des conditions normales, notamment lors de l’ingestion, le CBD ne se transforme pas significativement en THC, assurant ainsi la sécurité et la légalité de son utilisation.

Cette distinction cruciale entre les deux cannabinoïdes souligne l’importance de comprendre leurs différences et leurs utilisations respectives.


Achetez maintenant le meilleur CBD que nous avons sélectionné pour vous sentir mieux et/ou pour offrir du bien être à vos proches :

Cet article est utile ? Notez le :
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}