Votre CBD PREMIUM : Bio, Français, Ethique / Aujourdhui : -10% sur votre première commande avec le code « Calao10 » – Livraison rapide

Cultiver du cannabis thérapeuthique en France : à savoir vraiment

par | Juin 28, 2022 | CBD santé

La France entre sur la pointe des pieds dans l’industrie du cannabis médical.

Le gouvernement français a publié un décret qui autorise la culture du cannabis médical et le développement de son industrie.

Bien que le décret soit entré en vigueur le 1er mars 2022, les décrets d’application doivent le mettre en œuvre.

La législation ne précise que les conditions et procédures de culture et de production de cannabis à usage médical.

Le décret a modifié certaines parties du Code de la santé publique français pour autoriser :

  • la culture,
  • la production,
  • la fabrication,
  • le transport,
  • l’importation,
  • l’exportation
  • et la possession de cannabis
  • et de ses dérivés sous autorisation médicale.

L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé supervisera la création de la filière du cannabis médical.


Le décret n°2022-194 du 17 février 2022 offre aux agriculteurs la possibilité de cultiver du cannabis médical, à partir du 1er mars 2022 à usage médical.


Production et culture du cannabis à usage médical en France

Cultiver du cannabis thérapeuthique en France
La culture de cannabis à usage médical est désormais autorisée en France

L’agence a également mis en place un comité composé de 11 membres pour examiner plusieurs aspects de la chaîne d’approvisionnement, notamment l’identification des variétes de cannabis disponibles pour :

  • le traitement médical,
  • le niveau de THC et de CBD,
  • les systèmes de suivi et de traçabilité,
  • les méthodes de l’ingestion de médicaments à base de cannabis
  • et les critères de qualité pharmaceutique.

Le décret fait suite à un projet pilote de cannabis médical annoncé en 2020 et lancé en mars 2021, qui cible actuellement jusqu’à 3 000 patients souffrant d’affections graves, telles que les douleurs chroniques et l’épilepsie, et il continuera à fonctionner, encadré par l’ANSM, jusqu’à ce que 26 mars 2023.

Cultiver du cannabis CBD en France : ce que dit la législation

En principe, conformément à l’article R. 5132-86-1 du code de la santé publique :

  • la culture,
  • la fabrication,
  • le transport,
  • l’importation,
  • l’exportation,
  • la détention,
  • l’offre,
  • la cession,
  • l’acquisition
  • et l’usage de cannabis (plante et résine)
  • et le THC (naturel et synthétique)

Sont interdits.

Néanmoins, des dérogations existent à des fins médicales. 

Les établissements pharmaceutiques et tous établissements agréés par l’Agence française de santé ( ANSM ) pour fabriquer, importer et distribuer des substances actives peuvent être autorisés à accomplir les actes précités, dont, depuis le 1er mars 2022, la culture et la production de cannabis, sous réserve que le produit concerné :

  1. A reçu une autorisation (c’est-à-dire une autorisation de mise sur le marché, une autorisation d’accès anticipé, une autorisation d’accès compassionnel ou une autorisation d’importation ); ou
  2. A été enregistré comme médicament homéopathique ; et
  3. Répond aux exigences fixées par un prochain arrêté qui sera publié par le ministère de la santé sur proposition du directeur de l’ANSM et est fabriqué conformément à l’article L. 5121-5 PHC ou toutes normes équivalentes internationalement reconnues pour garantir sa qualité, sa sécurité et sa finalité médicale (dans ce cas, l’établissement n’est pas autorisé à proposer et utiliser le produit concerné). 

Les plantes de cannabis ne peuvent être détenus et cultivés à des fins médicinales que par les producteurs ayant conclu une entente avec ces établissements.

L’usage médical est également autorisé à des fins de recherche ou de contrôle des produits sur autorisation du directeur de l’ANSM.

En application du décret n°2020-1230 du 7 octobre 2020, l’ANSM évalue actuellement la viabilité d’un programme spécifique afin de permettre l’usage médical du cannabis, notamment pour l’épilepsie, la sclérose en plaques et les soins palliatifs.

Si ce programme était dans un premier temps indirectement limité aux industriels étrangers en raison de l’interdiction de cultiver et de produire du cannabis en France même à des fins médicales, le décret n° 2022-194 du 17 février 2022 a supprimé cette interdiction.

Le ministère de la Santé devrait rendre compte de l’évaluation de ce programme en septembre 2022.

Le transport, la détention, l’offre, la cession, l’acquisition ou l’usage illicites de substances stupéfiantes sont punis de : 10 ans d’emprisonnement et 7 500 000 euros d’amende s’ils sont commis par des personnes physiques ; ou 10 ans d’emprisonnement et une amende de 37 500 000 EUR (et diverses autres sanctions pouvant entraîner la dissolution de l’entité) s’ils sont commis par des personnes morales.

Qu’est-ce que la France a contre la fleur de cannabis ?

Cultiver du cannabis thérapeuthique en France
En France, la culture du chanvre est déjà possible

Il semble très clair que quiconque rédige actuellement la politique officielle française en matière de cannabis n’a pas réussi à obtenir le mémo selon lequel la France a perdu une guerre contre l’interdiction des fleurs CBD.

En janvier 2022, en fait, alors qu’il tentait d’ établir l’environnement réglementaire d’un marché du CBD à la suite de l’affaire Kanavape et d’une décision de l’UE en la matière, le gouvernement français a été giflé par la plus haute juridiction, le conseil d’État  du pays (au moins temporairement) lorsque les autorités ont également tenté d’interdire la vente de fleur de CBD.

Ne pensez pas qu’une telle décision soit passée inaperçue dans aucune agence officielle française. 

Il s’agit soit de négligence, soit, de manière plus réaliste, d’une dernière tentative de couper court à la discussion sur les fleurs au niveau fédéral pour le THC et le CBD

Ne vous attendez pas à ce que l’industrie reste à l’écart, surtout après avoir remporté plusieurs victoires majeures.


Qu’en pensez vous ?
Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous



Questions souvent posées

Le cannabis médical est-il autorisé en France ?

La France est signataire de la Convention de Genève sur les drogues et a donc interdit le cannabis comme traitement médical en 1953 . Depuis lors, l’importation, la vente, le transport et la production de cannabis et de cannabinoïdes sont illégaux en France.

Est-il légal de cultiver du CBD en France ?

En 2018, le gouvernement français a clarifié sa position sur les produits CBD. Comme nous l’avons mentionné ci-dessus, les gens sont libres de cultiver leur propre chanvre en France . Cependant, le chanvre doit être l’une des variétes approuvées par le gouvernement et seules les tiges et les fibres peuvent être utilisées – l’utilisation des fleurs de quelque manière que ce soit est strictement interdite.

Delta 8 est-il légal en France ?

De plus, la France s’oriente lentement vers une politique beaucoup plus ouverte vis-à-vis du cannabis, en particulier du cannabis médical. Malheureusement, son interdiction inclut les dérivés delta huit et neuf en raison de leurs propriétés enivrantes .

Puis-je fumer du CBD en France ?

Cependant, deux choses restent interdites : La commercialisation de produits issus de variétés de chanvre non certifiées par l’UE et/ou contenant plus de 0,2% de THC. La combustion des produits CBD, même légale : comprenez, pas de joints de fleurs ni de résines CBD, il est interdit de fumer .

L’huile de CBD est-elle légale en France 2021 ?

Les vendeurs ne peuvent pas faire d’allégations médicales et doivent déclarer que l’huile de CBD n’est pas destinée à la consommation, bien qu’il n’y ait aucune ramification légale pour la consommer . Les huiles CBD doivent contenir moins de 0,2 % de THC pour être vendues légalement.

Comment acheter du CBD en France ?

Le CBD n’est légal de vendre, d’utiliser et de posséder en France que s’il contient 0 % de THC . Si le produit contient du THC, il peut être considéré comme un stupéfiant par les autorités. Il est interdit aux entreprises vendant du CBD de faire des allégations thérapeutiques non reconnues par l’ANSM ou la Commission européenne.

Les gommes au CBD sont-elles légales en Europe ?

Le CBD peut être consommé partout dans les pays membres de l’Union européenne, à quelques exceptions près . Mais alors que les produits contenant 0,2 % de THC ou moins sont légaux dans la plupart des pays européens, les produits contenant des traces de THC sont interdits de commercialisation dans des pays comme la France, la Suède, la Norvège et le Royaume-Uni.

Puis-je voyager avec CBD à l'international ?

Vous pouvez apporter un stylo vape CBD à la sécurité de l’aéroport dans votre bagage à main, mais pas dans vos bagages enregistrés. La meilleure règle de base lorsque vous voyagez avec CBD est de rechercher si votre destination (et tous les pays ou états que vous traversez pour vous rendre à destination) autorise le CBD .

Cet article est utile ? Notez le :

Nos meilleurs produits à base de CBD

Apprendre

Articles recommandés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

#cbdshopcalao

Livraison offerte

Dès 60€ d'achat

Paiement sécurisé

Garantie de sécurité

100% Satisfait

Avis garantis

Service client

Service client disponible

0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique