Identifié pour la première fois en 2019 par une équipe de scientifiques italiens, le tétrahydrocannabiphorol (THCP) a émergé lors de recherches sur une variété de cannabis à usage thérapeutique. Entre 2019 et 2023, sa présence sur le marché est restée marginale.

Néanmoins, les études limitées réalisées sur le THCP révèlent des propriétés remarquablement puissantes et efficaces. Ce composé agit en tant qu'”agoniste” des récepteurs CB1, mimant ainsi l’action des endocannabinoïdes naturellement produits par notre corps.

Cette puissance soulève une question importante : est-il légal d’acheter du THCP en France ?

La réponse est affirmative, et voici les raisons qui sous-tendent cette légalité.


Oui, le THCP est légal en France sous conditions. Conforme aux normes européennes, il peut être utilisé si le produit contient moins de 0,3% de THC. Sa vente, achat et consommation sont autorisés.


Comparaison des Cannabinoïdes : THC, CBD et THCP

CannabinoïdeDécouvertePropriétésLégalité en FranceEffets sur les récepteurs CB1
THC (Tétrahydrocannabinol)Années 1960Psychoactif, relaxation, euphorieIllégal, sauf usage médical limitéForte activation des récepteurs CB1
CBD (Cannabidiol)Années 1940Anti-anxiété, anti-inflammatoire, non psychoactifLégal sous conditions (taux de THC < 0,3%)Faible interaction avec les récepteurs CB1
THCP (Tétrahydrocannabiphorol)2019Potentiellement plus puissant que le THCLégal (sous réserve de conformité avec les lois locales)Très forte activation des récepteurs CB1 (30 fois plus que le THC)​​​​​​​​​

Interprétation de la Législation Européenne sur le THC, CBD et THCP

La législation européenne encadre la culture du chanvre, avec des directives spécifiques.

Elle autorise la culture de cannabis CBD à condition que la teneur en THC ne dépasse pas 0,3%.

Cette limite, plutôt vague, laisse place à diverses interprétations, et les pays membres de l’Union européenne tendent à appliquer leurs propres lois, qui prévalent souvent sur les recommandations européennes.

En France, historiquement réticente aux cannabinoïdes, y compris au CBD, c’est l’intervention de l’Union européenne qui a partiellement favorisé le développement du marché du chanvre.

Les changements législatifs nationaux sont intervenus à la suite d’une décision de la Cour de justice de l’UE.

Les politiques relatives au cannabis traditionnel diffèrent largement d’un pays européen à l’autre.

Par exemple, Malte a légalisé le cannabis récréatif en 2021, alors qu’à Chypre, la consommation de cannabis peut conduire à une incarcération.

Quant au THCP, les réglementations sont encore peu développées, tant pour son interdiction que pour son autorisation.

Le tétrahydrocannabiphorol n’est pas listé parmi les substances illicites interdites par l’Europe et n’est généralement pas interdit dans la majorité des pays.

Toutefois, il est conseillé de toujours vérifier les lois locales pour éviter tout problème juridique.

Statut Juridique du THCP en France : Vente, Achat et Consommation

THCP
La science ne fait que commencer à explorer le THCP, un composé tout juste entré dans le champ de la recherche.

Le tétrahydrocannabiphorol (THCP) et sa position dans la législation française :

Historiquement, la France a mené une politique restrictive envers les cannabinoïdes, avec des tentatives répétées pour limiter le commerce du CBD.

Cependant, cette période de répression est révolue.

Actuellement, l’achat de chanvre est conforme aux normes européennes, stipulant qu’un produit doit contenir moins de 0,3% de THC pour être considéré comme légal.

Statut du THCP comparé à d’autres cannabinoïdes :

Le THCP se distingue du HHC (hexahydrocannabinol) et de ses dérivés, qui ne bénéficient pas de la même légalité.

Aucune institution officielle n’interdit le THCP, rendant son achat et sa consommation entièrement légaux en France.

Caractéristiques distinctives du THCP :

Il est important de souligner que le THCP n’est pas un dérivé du HHC, échappant ainsi à l’interdiction récente imposée par l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM).

De plus, bien que son nom soit similaire au THC, le THCP n’est pas assujetti aux mêmes restrictions et interdictions françaises.

Produits légaux contenant du THCP :

En conclusion, le THCP est autorisé en France, sans risque juridique lié à sa vente, son achat ou sa consommation. Cette légalité s’applique à une variété de produits, y compris mais sans s’y limiter :

  • Fleurs de THCP
  • Résines de THCP
  • Vapes de THCP

Ainsi, le THCP se présente comme un cannabinoïde légal et accessible sur le marché français.

Troouvez ci-dessous le produit THCP qui vous convient le mieux :

Précautions et Limites Juridiques autour de l’Usage du THCP

Bien que les produits à base de THCP soient légaux, il est essentiel d’adopter une approche prudente. Voici quelques restrictions importantes à prendre en compte pour une tranquillité d’esprit totale.

Prudence avec le THCP au Volant : Que ce soit pour le CBD ou le THCP, la législation actuelle adopte une politique de tolérance zéro concernant la conduite sous l’influence de cannabinoïdes.

Bien que la loi autorise les produits de cannabis avec moins de 0,3% de THC, les règles de la sécurité routière sont plus strictes.

Selon le code de la route, aucun stupéfiant ne doit être détecté dans le sang en conduisant, y compris les traces résiduelles issues de produits légaux.

Ainsi, il est recommandé d’éviter tout produit contenant des traces de THC avant de prendre le volant.

Une décision récente de la Cour de cassation confirme cette intolérance, applicable à toutes les formes de THCP, y compris les fleurs, résines et vapes qui contiennent de faibles doses de THC.

Il est fortement déconseillé de conduire après la consommation de THCP, en raison de ses effets potentiellement altérants sur la concentration et pouvant induire de la somnolence.

Gestion des Tests de Dépistage avec le THCP :

Un autre point à considérer est l’incertitude quant à la capacité des tests salivaires, couramment utilisés lors des contrôles routiers, à distinguer le THC du THCP.

En cas de contrôle, il est prudent de disposer de justificatifs (comme un sachet de THCP) et de demander des tests complémentaires si nécessaire pour prouver la légalité de sa consommation.

Ces précautions sont essentielles pour naviguer dans le cadre juridique entourant l’utilisation du THCP, en particulier en ce qui concerne la conduite et les contrôles routiers.

Conclusion

Le THCP, bien que légal en France, comporte des précautions, notamment en ce qui concerne la conduite.

Il est essentiel de respecter les lois routières strictes et de rester informé des évolutions juridiques entourant ce cannabinoïde prometteur.

Une utilisation responsable est la clé pour profiter pleinement de ses avantages tout en évitant les problèmes juridiques.


Sources :

  • PubMed : Une base de données de référence pour la recherche biomédicale et scientifique.
  • Google Scholar : Un moteur de recherche académique qui indexe des articles scientifiques, des thèses et d’autres publications savantes.
  • ScienceDirect : Une plateforme qui offre un accès à des milliers de revues scientifiques et d’articles de recherche.
  • ResearchGate : Un réseau de recherche qui permet aux chercheurs de partager et de découvrir des publications scientifiques.
  • Wiley Online Library : Une bibliothèque en ligne qui propose un large éventail de revues scientifiques et de publications académiques.

Cet article est utile ? Notez le :
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique
Achetez le avec :
× WhatsApp: Vous avez une question? je réponds