Le CBD, ou cannabidiol, est un composé extrait de la plante de cannabis, notamment du chanvre industriel, une variété légalisée contenant un niveau très faible de tétrahydrocannabinol (THC) – la limite légale étant de 0,3% ou moins sur une base de poids sec.

Ce composé a gagné en popularité dans les domaines médical, cosmétique et du bien-être pour ses propriétés thérapeutiques, sans les effets psychoactifs du THC.

Alors, comment parvient-on à extraire le CBD tout en éliminant le THC ?

Grâce à des techniques d’extraction sophistiquées.

Le CBD est extrait du chanvre grâce à un processus de fabrication qui consiste à isoler le composé du reste du matériel végétal. 

Les méthodes d’extraction de l’huile de CBD utilisées dépendent du type de spectre de CBD fabriqué.

  • Spectre complet du CBD : L’extraction du CBD provient de la plante entière de chanvre, de sorte que le matériau extrait contient tous les cannabinoïdes, terpènes, acides gras et flavonoïdes et peut contenir jusqu’à 0,3 % de THC.
  • CBD à large spectre : L’extraction du CBD s’effectue à partir de la plante de chanvre entière, elle contient donc tous les cannabinoïdes, terpènes, acides gras et flavonoïdes, mais le THC est éliminé via un processus de raffinement appelé chromatographie.
  • Isolat de CBD: L’extraction du CBD s’effectue à partir de la plante de chanvre entière, mais le CBD est isolé des autres composés, suivi d’un processus d’hivernage qui élimine tous les composés restants comme les terpènes et les cannabinoïdes. Ce processus d’extraction produit du CBD pur à 99 %.

Grâce à la chromatographie, le THC peut être éliminé, préservant ainsi les composés recherchés. Lors de la production d’un isolat de CBD, une nouvelle étape de chromatographie est mise en œuvre pour isoler les cannabinoïdes désirés tout en éliminant les substances indésirables telles que le THC et les matières végétales. Cette méthode aboutit à l’obtention d’un extrait de CBD d’une pureté quasi totale.


Méthode d’extractionPrincipeAvantagesInconvénients
Chromatographie sur colonneSéparation des composés sur une colonne remplie de silice ou d’un autre solide.– Haute pureté
– Séparation précise des composés
– Coûteux
– Nécessite une expertise technique
Extraction au Dioxyde de carbone (CO2)Utilisation du CO2 sous pression pour extraire le CBD.– Très pure
– Pas de résidus chimiques
– Efficace pour de grandes quantités
– Coûteux
– Nécessite du matériel spécialisé
Extraction à l’ÉthanolImmerger la plante dans de l’éthanol pour absorber le CBD.– Moins coûteux
– Simple
– Tue les bactéries et micro-organismes
– Peut contenir des résidus
– Risque d’explosion
– Perte de certains composés

Qu’est-ce que l’extraction du CBD ?

L’extraction du CBD est un processus fascinant qui a évolué au fil des ans.

Historiquement, les premières méthodes d’extraction du CBD étaient rudimentaires et reposaient principalement sur l’utilisation de solvants simples et de techniques de distillation. Avec le temps et les avancées technologiques, les méthodes d’extraction sont devenues plus sophistiquées, permettant d’obtenir des produits plus purs et de meilleure qualité.

Les méthodes d’extraction de l’huile de CBD pure sont des processus de fabrication dans lesquels les composés et les éléments sont retirés de la plante de chanvre, et seul le CBD reste. 

Cependant, les fabricants utilisent diverses méthodes d’extraction pour obtenir les spectres de CBD décrits. 

Si le matériel végétal est d’abord chauffé au cours d’un processus appelé décarboxylation, l’acide cannabidiolique CBDA, précurseur, est converti en CBD pour le rendre plus biodisponible. 

Il existe donc du CBD brut non décarboxylé et du CBD décarboxylé. Les deux ne sont pas psychoactifs.

La distillation est une étape finale dans la plupart des processus d’extraction. 

Toutes les impuretés restantes ou composés non cannabinoïdes sont éliminés. 

Cependant, l’isolat de CBD est souvent soumis à une étape de cristallisation supplémentaire au cours de laquelle l’extrait de CBD est transformé sous forme de cristaux ou de poudre.

Importance de la séparation du CBD et du THC

CBD sans thc
Le CBD sans THC évite les tests positifs.

Le cannabis est une plante aux multiples facettes, renfermant une variété de composés bénéfiques.

Deux de ces composés, le CBD (cannabidiol) et le THC (tétrahydrocannabinol), sont particulièrement notables en raison de leurs effets distincts sur l’organisme.

Bien qu’issus de la même source, le CBD et le THC interagissent différemment avec le système endocannabinoïde du corps.

Le CBD, contrairement au THC, n’a pas d’effet psychoactif. Ainsi, les produits contenant exclusivement du CBD offrent les avantages thérapeutiques du cannabis sans induire d’effet « planant ».

De plus, l’utilisation de produits à base de CBD sans THC est cruciale pour ceux qui subissent des tests de dépistage de drogues. En effet, ces tests recherchent généralement la présence de THC.

Par conséquent, consommer du CBD pur permet d’éviter un résultat positif, ce qui est particulièrement important pour les professionnels et les conducteurs soumis à des contrôles routiers réguliers.

Pourquoi séparer le CBD du THC?

La séparation du CBD et du THC est cruciale pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, le THC est le principal composé psychoactif du cannabis, responsable des effets « planants » ou « euphoriques ».

En revanche, le CBD est non-psychoactif et est recherché pour ses potentiels bienfaits thérapeutiques sans induire d’altération de la conscience.

De plus, dans de nombreux pays, dont la France, la législation sur le cannabis est stricte, et seuls les produits contenant moins de 0,3% de THC sont légaux.

Ainsi, la séparation permet de produire des produits conformes à la législation tout en offrant les avantages du CBD.

La séparation du CBD et du THC est généralement réalisée par des techniques de chromatographie, comme la chromatographie sur colonne.

Ces méthodes permettent d’isoler les différents composés présents dans l’extrait de cannabis, offrant ainsi un produit riche en CBD et faible en THC.

Effets du THC sur l’esprit

Le THC est le principal composé psychoactif du cannabis.

Lorsqu’il est consommé, il interagit avec le système endocannabinoïde du corps, en particulier avec les récepteurs CB1 situés dans le cerveau.

Cette interaction provoque divers effets, tels que :

  • l’euphorie,
  • la relaxation,
  • une perception altérée du temps et de l’espace,
  • et dans certains cas, de la paranoïa ou de l’anxiété.

Pourquoi le CBD est non-psychoactif

Contrairement au THC, le CBD n’a pas d’effet psychoactif.

Il interagit différemment avec les récepteurs du système endocannabinoïde, en particulier en inhibant l’action du THC sur les récepteurs CB1.

Cela signifie que même si une personne consomme du CBD et du THC simultanément, les effets psychoactifs du THC peuvent être atténués.

De plus, le CBD a montré un potentiel thérapeutique dans diverses études, notamment pour ses propriétés :

  • anti-inflammatoires,
  • antioxydantes
  • et anxiolytiques.

La séparation du CBD et du THC est essentielle pour offrir aux consommateurs des produits adaptés à leurs besoins et conformes à la législation.

Alors que le THC offre une expérience psychoactive, le CBD offre une approche plus thérapeutique sans altérer la conscience.


Optez pour le CBD pur de Calao : une expérience naturelle sans THC pour vous !

Méthodes d’extraction

Il existe 3 méthodes courantes utilisées pour obtenir ce précieux cannabinoïde tout en éliminant le THC:

  • la chromatographie sur colonne
  • l’extraction au Dioxyde de carbone (CO2)
  • l’extraction à l’Éthanol

Chromatographie sur colonne

La chromatographie, ou « écriture en couleurs », est une technique de purification et d’analyse fiable utilisée depuis plus d’un siècle

La chromatographie sur colonne est une technique avancée largement reconnue pour sa précision.

C’ est une technique avancée de séparation de composés basée sur la différence d’affinité entre ces composés et deux phases :

  • une phase mobile
  • et une phase stationnaire.

La chromatographie liquide, sur colonne est un moyen pratique et simple de purifier une substance à partir d’un mélange complexe (un extrait naturel ou une réaction chimique) en la faisant passer à travers un solide inerte appelé silice ou dioxyde de silicium. 

Les différents composés du mélange auront différents degrés d’attraction ou d’adhésivité pour la silice et la traverseront à des vitesses différentes.

Le dioxyde de silicium, constituant majeur du sable, est un réseau de liaisons silicium-oxygène. 

Les composés les moins polaires ou les plus huileux auront moins d’attraction sur la silice polaire et se détacheront en premier de la colonne. 

Si vous aviez un mélange de THC et de CBD, le THC serait élué en premier, car il ne contient qu’un seul groupe fonctionnel alcool au lieu du CBD, plus polaire, qui en contient deux.

Principe de la chromatographie sur colonne

Cette méthode repose sur la différence d’affinité entre les composés, la phase mobile qui entraîne les composés, et la phase stationnaire.

Les constituants du mélange migrent à des vitesses différentes selon leur affinité avec la phase stationnaire ou mobile, permettant ainsi une séparation efficace.

La technique utilise une phase stationnaire introduite dans une colonne de verre, et elle est particulièrement utile pour séparer et purifier les différents constituants d’un mélange.

Avantages et inconvénients de cette méthode

La chromatographie sur colonne est précise et efficace pour obtenir un CBD presque pur.

Cependant, elle nécessite un équipement spécialisé et une expertise technique.

De plus, la préparation de la colonne est cruciale pour une séparation efficace, impliquant l’utilisation :

  • de coton,
  • de sable

Et de la phase stationnaire, généralement la silice (SiO2), pour garantir une séparation optimale.

Application dans l’extraction du CBD

Dans le contexte de l’extraction du CBD, la chromatographie sur colonne peut être utilisée pour séparer le CBD du THC et d’autres composés présents dans l’extrait de cannabis.

En utilisant des éluants appropriés, tels que l’eau salée ou l’éthanol, il est possible de séparer sélectivement le CBD des autres composés, en fonction de leur affinité avec la phase stationnaire.

Cette technique offre une méthode fiable et efficace pour obtenir du CBD de haute qualité.

Couplée à d’autres techniques de détection, comme la spectroscopie UV-visible ou la spectrométrie de masse, elle permet une analyse complète et automatisable.

Extraction au Dioxyde de carbone (CO2)

L’extraction au CO2 supercritique est une méthode innovante qui utilise le CO2 dans un état particulier pour extraire des composés précieux de matières premières végétales.

Comment fonctionne l’extraction au CO2

Ce procédé implique l’utilisation d’un système d’équipement à trois compartiments et d’un récipient de séparation et de collecte:

  • Le premier compartiment contient du CO2 solide sous pression ou de la neige carbonique. 
  • Le deuxième compartiment contient la matière végétale de chanvre moulue et séchée. 
  • Le troisième compartiment sépare la matière traitée du CO2.

Le CO2 est pompé dans le compartiment contenant la matière végétale où il prend un état intermédiaire entre gaz et liquide (CO2 supercritique). 

Le gaz CO2 se diffuse à travers les matières végétales et extrait les cannabinoïdes. 

Le liquide extrait d’autres composés. La matière extraite est ensuite pompée dans le troisième compartiment. Le CO2 monte vers le haut, tandis que la matière extraite reste en bas.

Le CO2 est renvoyé vers le premier compartiment pour être réutilisé. L’huile de cannabis, les résines et les cires descendent dans un séparateur pour être collectées.

L’extraction au CO2 supercritique est une méthode innovante et efficace pour isoler le CBD du reste des composants de la plante de cannabis.

Le dioxyde de carbone (CO2) est soumis à des conditions de haute pression et de température, le transformant en un état supercritique.

Dans cet état, le CO2 possède des propriétés à la fois liquides et gazeuses, ce qui en fait un solvant idéal pour extraire le CBD.

Lorsque le CO2 supercritique passe à travers la matière végétale, il isole le CBD et d’autres composés bénéfiques tout en laissant derrière lui le THC et d’autres substances indésirables.

L’extraction au CO2 est largement reconnue pour sa capacité à produire un extrait pur et de haute qualité. Elle est particulièrement prisée pour obtenir du CBD sans THC.

Cette méthode est non seulement efficace pour séparer le CBD du THC, mais elle est également respectueuse de l’environnement, ne laissant aucun résidu nocif.

De plus, elle permet de conserver les terpènes et d’autres cannabinoïdes bénéfiques, maximisant ainsi l’effet d’entourage sans la présence de THC.

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Pureté : L’extraction au CO2 produit un CBD de haute qualité sans THC.
  • Sécurité : Cette méthode n’utilise pas de solvants chimiques, ce qui élimine le risque de résidus toxiques.
  • Préservation des composés : Elle conserve les terpènes et d’autres cannabinoïdes bénéfiques.

Inconvénients :

  • Coût : L’équipement nécessaire pour l’extraction au CO2 peut être coûteux.
  • Complexité : La méthode nécessite une expertise technique pour garantir une extraction efficace.

Extraction à l’Éthanol

L’extraction à l’éthanol est une méthode efficace pour obtenir de l’huile de CBD, mais elle présente des avantages et des inconvénients. Il est essentiel de peser ces facteurs lors de la décision d’utiliser cette méthode pour l’extraction du CBD.

L’extraction à l’éthanol est une méthode couramment utilisée pour extraire le CBD de la plante de chanvre.

L’extraction par solvant utilise principalement l’un des trois types d’hydrocarbures (butane, éthanol) ou de dérivés d’hydrocarbures (alcool). Il s’agit d’alcool, de butane ou d’éthanol.

Le matériel végétal finement broyé est placé dans un récipient. 

Le solvant est mélangé à de la matière végétale de chanvre. 

Le solvant dissout et isole le CBD et les autres composés présents dans la matière végétale, laissant derrière eux les fibres et les autres matières. 

Les déchets sont filtrés et le solvant est ensuite évaporé par chauffage pour produire de l’huile de CBD brute.

Dans ce processus, la plante de chanvre est immergée dans de l’éthanol pendant plusieurs jours, permettant à l’alcool d’absorber le CBD.

Après cette période, le mélange est filtré, laissant un éthanol enrichi en CBD. En chauffant le mélange, l’éthanol s’évapore, laissant derrière lui un extrait pur de CBD.

Il est à noter que l’éthanol peut également extraire la chlorophylle de la plante, ce qui peut donner à l’huile de CBD une saveur d’herbe fraîchement coupée.

Pour les personnes ayant un système immunitaire affaibli, l’huile de CBD extraite à l’éthanol peut être une alternative intéressante car l’alcool tue les bactéries, champignons et même certains virus.

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Coût : L’extraction à l’éthanol est généralement moins coûteuse que d’autres méthodes.
  • Simplicité : Le processus est simple et nécessite peu de matériel.
  • Sécurité : L’éthanol peut tuer les bactéries et autres micro-organismes, rendant l’huile de CBD potentiellement plus sûre pour ceux qui ont un système immunitaire affaibli.

Inconvénients

  • Résidus : L’huile de CBD extraite à l’éthanol peut contenir des traces et des résidus chimiques.
  • Perte de composés : Certains composés bénéfiques peuvent être perdus lors de l’extraction.
  • Risque d’explosion : L’éthanol est hautement inflammable, ce qui rend le processus potentiellement dangereux.

Évolutions et Innovations dans les Techniques d’Extraction du CBD

Au fil des années, la recherche scientifique a grandement contribué à l’évolution et à l’optimisation des méthodes d’extraction du CBD.

Les études ont non seulement permis d’améliorer la pureté et la qualité des extraits, mais aussi de comprendre les avantages et les inconvénients de chaque technique.

1. Évaluation des méthodes actuelles : Selon une étude publiée dans le National Center for Biotechnology Information, les méthodes d’extraction actuelles ont été évaluées pour produire des extraits médicinaux fiables et puissants.

2. Défis et opportunités : La recherche dans ScienceDirect souligne les défis émergents dans l’extraction et l’analyse des cannabinoïdes. Elle discute également des avantages et des inconvénients des différentes techniques analytiques.

3. Optimisation par la conception d’expériences : L’optimisation des méthodes d’extraction à l’aide de la conception d’expériences est devenue une approche courante, comme le montre cette étude de Nature.

4. Extraction sélective : Une recherche menée par le National Center for Biotechnology Information a mis en évidence l’importance de l’extraction sélective des composés cannabinoïdes à partir de graines de cannabis.

5. Impact du protocole d’extraction : Selon une étude publiée dans Nature, le protocole d’extraction peut grandement influencer le profil chimique du cannabis. Cela souligne l’importance de choisir la bonne méthode pour obtenir des résultats spécifiques.



Ne manquez pas cette opportunité unique pour les nouveaux produits exempt de THC de chez Calao:

Conclusion

Oui, le CBD peut être efficace sans THC. 

L’extraction du CBD sans THC est bien plus qu’un simple processus technique ; c’est le reflet d’une quête incessante pour offrir le meilleur de la nature tout en respectant les normes légales et éthiques.

Grâce à des méthodes d’extraction sophistiquées, nous sommes en mesure de bénéficier des propriétés thérapeutiques du CBD sans les effets psychoactifs du THC. Cette prouesse technologique, couplée à une demande croissante pour des produits naturels et sains, positionne le CBD comme une véritable révolution dans les domaines médical, cosmétique et du bien-être.

Les avancées scientifiques continuent d’influencer et d’améliorer les techniques d’extraction du CBD. Ces innovations garantissent non seulement une meilleure qualité du produit, mais aussi une meilleure compréhension des propriétés et des avantages du CBD.

Sources

Cet article est utile ? Notez le :
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}
0
0
Votre panier
× WhatsApp: Vous avez une question? je réponds