Le surdosage de mélatonine n’est pas courant, mais la question de savoir quelle quantité de mélatonine est trop importante se pose de plus en plus.


Bien que la mélatonine soit généralement sans danger lorsqu’elle est utilisée conformément aux recommandations de dosage, un surdosage peut entraîner des effets secondaires . Il est important de respecter les directives de dosage, en particulier chez les populations sensibles telles que les personnes âgées et les enfants, pour éviter les risques liés à un surdosage.


Dosage Recommandé de Mélatonine:

AspectDétails
Production Naturelle de Mélatonine0,1 à 0,9 mg par jour, diminue avec l’âge.
Facteurs Affectant la ProductionPerturbations du sommeil,
lumière artificielle,
régime alimentaire,
maladie,
médicaments.
Dosage RecommandéVariable selon l’âge et l’objectif :
– Nourrissons : 1 mg
– Enfants : 2,5 à 3 mg
– Adolescents : 5 mg
– Adultes : 0,5 à 5 mg
– Adultes plus âgés : 0,3 à 2 mg
Effets du SurdosageMaux de tête,
changements de pression artérielle,
somnolence,
nausées,
vomissements.
Utilisation et Sécurité chez les EnfantsNon évaluée ni approuvée,
consultation médicale recommandée.
Interactions MédicamenteusesAttention nécessaire avec anticoagulants,
benzodiazépines,
médicaments contre l’épilepsie,
pour la tension artérielle,
contrôle des naissances.
Utilisations Diverses de la MélatonineSommeil,
prévention du cancer,
maladie d’Alzheimer,
SOPK,
troubles auto-immuns,
santé digestive,
autisme,
TDAH,
santé cardiaque,
santé osseuse.

Dosage recommandé de mélatonine

Les gens prennent des suppléments de mélatonine pour augmenter leur propre production.

L’organisme produit naturellement de la mélatonine, la glande pinéale libérant entre 0,1 et 0,9 mg de mélatonine par jour.

L’organisme des enfants produit plus de mélatonine que celui des adultes, et sa production diminue avec l’âge.

Outre la réponse de la glande pinéale, les facteurs qui affectent la production de mélatonine sont les suivants :

  • Les perturbations des horaires de sommeil, comme le décalage horaire ou le travail posté
  • L’exposition à la lumière artificielle, y compris les téléphones et les écrans d’ordinateur
  • Régime alimentaire et nutrition
  • Maladie (y compris les maladies graves comme les accidents vasculaires cérébraux et la septicémie)
  • Utilisation de médicaments

Les gens prennent des suppléments de mélatonine pour augmenter leur propre production.

La dose recommandée de mélatonine varie considérablement en fonction de la personne et du but recherché.

Il est donc difficile de déterminer la quantité de mélatonine que l’on peut utiliser en toute sécurité afin d’éviter un surdosage ou une consommation excessive.

Certaines études démontrent que la dose optimale de mélatonine en fonction de l’âge est la suivante :

  • Nourrissons : 1 mg
  • Enfants : 2,5 à 3 mg
  • Adolescents : 5 mg
  • Adultes : Entre 0,5 et 5 mg
  • Adultes plus âgés : Dose de départ entre 0,3 et 2 mg

D’autres recherches suggèrent que 1 à 3 mg d’un produit de mélatonine à libération immédiate pris 30 minutes avant le coucher est efficace pour traiter l’insomnie.

Pour éviter un surdosage de mélatonine, consultez votre médecin avant de commencer à prendre de la mélatonine. Il vous conseillera probablement de commencer par la dose la plus faible avant de l’ajuster. L’âge, le poids et d’autres facteurs doivent être pris en compte pour déterminer la dose.

Certaines études suggèrent que d’autres médicaments sont plus utiles pour traiter l’insomnie chez les adultes, la mélatonine n’apportant qu’un bénéfice limité.

Doses de mélatonine chez les personnes âgées

Une étude réalisée en 2022 sur 24 adultes en bonne santé âgés de 55 ans et plus a montré que 5 mg de mélatonine, une dose considérée comme élevée, amélioraient le sommeil mais entraînaient davantage de perturbations dans les cycles de sommeil jour-nuit et les cycles de sommeil.

Les chercheurs affirment qu’il est nécessaire de poursuivre les études sur les doses de mélatonine chez les personnes âgées.

Lisez également : Combien de bonbon au CBD faut-il pour l’isomnie ?

Que se passe-t-il en cas de surdosage de mélatonine ?

Il est important de ne pas dépasser un certain seuil

Prendre trop de mélatonine n’est pas plus efficace et peut avoir l’effet inverse.

En d’autres termes, l’hormone du sommeil peut en fait rendre l’endormissement plus difficile si elle est en trop grande quantité dans l’organisme.

La prise d’une trop grande quantité de mélatonine peut entraîner des symptômes tels que :

  • Maux de tête
  • Changements de la pression artérielle
  • Modification du rythme cardiaque
  • somnolence
  • nausées et vomissements

Les personnes dont le taux de mélatonine dans l’organisme est naturellement faible, comme les personnes âgées, peuvent être plus sensibles aux symptômes et aux effets secondaires.

Les suppléments de mélatonine peuvent rester actifs plus longtemps chez les personnes âgées que chez les jeunes.

Dans certains cas, la consommation d’alcool peut affecter l’utilisation de la mélatonine.

Toutefois, la mélatonine peut également s’avérer utile dans le traitement des troubles liés à la consommation d’alcool et des complications qui y sont associées, notamment les lésions hépatiques.

Étant donné qu’un surdosage est possible, il est important de savoir quelle quantité prendre et s’il existe d’autres moyens d’augmenter naturellement la production de mélatonine.

C’est particulièrement vrai si vous n’êtes pas sûr que le supplément vous aidera, ou si vous n’êtes pas prêt à risquer des effets secondaires.

Existe-t-il une dose létale de mélatonine ?

Les chercheurs n’ont pas encore identifié de dose létale, bien que les rapports de surdosage chez les enfants aient augmenté de 530 % entre 2012 et 2021 et que deux décès d’enfants aient été documentés.

En général, les surdoses de mélatonine se manifestent par des symptômes légers ou modérés qui disparaissent d’eux-mêmes lorsque l’on cesse d’utiliser la mélatonine.

Pour ne rien craindre sur le surdosage de la mélatonine, vous pouvez opter pour des produits au CBD pour sommeil :

Utilisation de la mélatonine

Lorsque les horaires de sommeil d’une personne sont perturbés, un supplément de mélatonine peut être utilisé pour les rétablir et réguler le rythme circadien de l’organisme.

Le rythme circadien est l’horloge du corps sur 24 heures.

Les produits à libération lente peuvent également présenter des avantages dans le traitement des troubles du sommeil à long terme, y compris les faibles doses utilisées pour traiter le rare trouble du comportement REM.

Au-delà du sommeil, les recherches sur le rôle de la mélatonine dans d’autres conditions incluent:

  • Prévention du cancer
  • La maladie d’Alzheimer
  • Syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)
  • Troubles auto-immuns (sclérose en plaques, maladie thyroïdienne d’Hashimoto)
  • Santé digestive
  • Autisme et trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité (TDAH)
  • Santé cardiaque (taux de cholestérol et tension artérielle)
  • Santé osseuse

Certaines recherches ont montré que les personnes récemment ménopausées peuvent mieux gérer leurs symptômes grâce à l’utilisation quotidienne de ce complément.22

Le mode d’administration et les doses de mélatonine varient en fonction de l’affection qu’elle est censée traiter.

Gardez à l’esprit que les preuves des bienfaits de la mélatonine sont limitées, même si les recherches sont prometteuses, et que toute utilisation doit être discutée avec votre médecin.

La mélatonine est-elle sans danger pour les enfants ?

Il est important de consulter votre médecin avant toute chose

L’utilisation de la mélatonine chez les enfants n’est ni évalué ni approuvé.

Il n’existe pas non plus de données probantes sur les effets secondaires liés à l’utilisation de la mélatonine à un jeune âge.

C’est pourquoi vous devez toujours consulter votre médecin avant d’administrer de la mélatonine à votre enfant.

Interactions médicamenteuses

Lorsque vous prenez de nouveaux compléments alimentaires, il est important de tenir compte des interactions médicamenteuses possibles avec les médicaments que vous prenez régulièrement.

Les personnes qui prennent les médicaments suivants doivent consulter un médecin avant d’utiliser la mélatonine:

  • Anticoagulants
  • Benzodiazépines
  • Médicaments contre l’épilepsie
  • Médicaments pour la tension artérielle
  • Médicaments de contrôle des naissances

Conclusion

La prudence est essentielle dans l’utilisation de la mélatonine, surtout en ce qui concerne le dosage.

Il est important de faire plus de recherches approfondies pour établir des lignes directrices de dosage plus précises pour les différents groupes démographiques, assurant ainsi une utilisation sécuritaire et efficace de la mélatonine.


Achetez maintenant le meilleur CBD que nous avons sélectionné pour vous sentir mieux et/ou pour offrir du bien être à vos proches :

Cet article est utile ? Notez le :
{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}