Votre CBD PREMIUM : Bio, Français, Ethique / Aujourdhui : -10% sur votre première commande avec le code « Calao10 » – Livraison rapide

Est que le HHC est détecté par un test de drogue (par un test positif)

par | Mai 31, 2022 | Comprendre CBD

Si vous devez passer un test de dépistage de drogues ou dans un avenir proche, vous vous demandez probablement si le HHC apparaîtra dans les résultats.

Comme le HHC est un cannabinoïde relativement nouveau qui commence tout juste à arriver sur les marchés grand public, il y a beaucoup de choses que nous ne savons pas avec certitude.

Cependant, il y a des preuves scientifiques qui montrent que le HHC pourrait être unique en ce qu’il peut échapper à un test de drogue.

Dans cet article, nous allons présenter tout ce que nous savons sur le HHC et les tests de dépistage de drogues, et tout ce que nous ne savons pas.


Le HHC peut vous faire échouer à un test de dépistage de drogues, vous devriez donc éviter de l’utiliser si vous savez que vous allez bientôt être testé. Le HHC est chimiquement similaire au THC et se métabolise en plusieurs des mêmes composés, y compris le THC-COOH, qui est l’un des principaux marqueurs utilisés pour détecter le THC dans un échantillon de sang, d’urine ou de salive.


Qu’est-ce que le HHC ?

Est que le HHC est détecté comme une drogue (par un test positif)
Le HHC est similaire au THC à bien des égards

L’hexahydrocannabionol ou HHC est une forme hydrogénée du THC.

La molécule est fabriquée par hydrogénation, un processus similaire à celui utilisé par les fabricants pour produire de la margarine à partir d’huile végétale.

Elle n’a pas de doubles liaisons dans sa structure car elles ont été remplacées par des molécules d’hydrogène, créant ainsi un cannabinoïde stable.

L’absence de doubles liaisons se traduit par une structure moléculaire plus robuste, moins sensible à l’oxydation et à la dégradation dans des conditions environnementales difficiles.

Le HHC est présent dans la plante de chanvre à l’état naturel mais en très faible quantité, encore plus faible que le delta 8.

Il est généralement obtenu en grande quantité dans un laboratoire à partir du THC et à l’aide d’un catalyseur comme le palladium.

Ce processus entraîne la rupture de la double liaison de la molécule de THC et son remplacement par de l’hydrogène.

Bien qu’une molécule différente soit formée, le HHC conserve un profil d’effet presque identique à celui du THC.

Les principales choses qui changent en raison de légères différences dans la structure chimique sont la puissance, les effets secondaires potentiels et les avantages.

Le HHC est légèrement moins puissant que le delta 9 et n’est pas aussi fort sur l’anxiété et la paranoïa.

Ce cannabinoïde compte au moins dix isomères, le cannabiripsol étant le plus répandu dans les produits actuels.

Quelle est la différence entre le HHC et le THC ?

Le HHC est une variété hydrogénée du THC.

Bien qu’il ne s’agisse pas techniquement de tétrahydrocannabinol, il peut en être dérivé.

Ce composé a des effets presque identiques à ceux du THC.

En fait, de nombreux utilisateurs affirment que c’est comme le fils du delta 9 et du delta 8, offrant le meilleur des deux mondes.

Il est considéré comme une meilleure option que le delta 9 car il présente des effets psychotropes sans effets secondaires graves.

Le HHC provoque l’euphorie, stimule l’appétit sans donner de fringales incontrôlables, et peut provoquer des visions « les yeux fermés » plus facilement que le delta 9.

En plus de l’excitation et le psychoactif, le HHC est aussi un cannabinoïde froid et relaxant avec des propriétés sédatives.

Cette caractéristique le rapproche du THC delta 8.

Ses effets secondaires sont considérablement moins intenses que ceux du THC.

Cette substance peut provoquer une sécheresse de la bouche, une accélération du rythme cardiaque, de l’anxiété, de la paranoïa, de l’insomnie et une augmentation de l’appétit.

Les recherches sont également inexistantes et incomplètes en ce qui concerne le potentiel thérapeutique de cette substance.

En raison de la proximité de sa structure chimique, nous pouvons supposer qu’elle a un potentiel thérapeutique similaire à celui du THC, mais cela doit faire l’objet de recherches plus approfondies.

Des preuves scientifiques et quelques recherches préliminaires montrent que le HHC peut aider à soulager les douleurs chroniques, le manque de sommeil, les nausées et les vomissements.

Le HHC apparaîtra-t-il dans un test de dépistage de drogues ?

Est que le HHC est détecté comme une drogue (par un test positif)
Il n’y a aucune preuve suggérant que le HHC ne se présentera pas à un test de dépistage de drogue

Le jury n’est pas encore fixé sur ce point.

Il y a des recherches qui montrent que le HHC est plus susceptible d’apparaître dans un test de dépistage de drogues que de ne pas apparaître pour deux raisons.

Le HHC produit des métabolites similaires à ceux du THC

Ce cannabinoïde est un analogue du THC avec une structure similaire et des effets presque identiques à ceux du delta 8 et du delta 9.

De rares recherches montrent les similitudes dans leurs métabolites également.

Sur la base de données scientifiques, nous penchons plutôt pour un oui, mais la réponse à cette question varie d’une personne à l’autre.

Certaines données d’utilisateurs suggèrent que le HHC apparaît dans un test de dépistage de drogues.

Mais il n’y a pas de recherche scientifique pour confirmer ou infirmer ces affirmations.

Par conséquent, la meilleure attitude à adopter face à cette question est de le découvrir par vous-même.

Achetez un test de drogue de qualité et voyez quel résultat vous obtiendrez.

Les produits HHC font souvent l’objet d’une contamination croisée avec le THC

Lorsque vous pensez au HHC et aux tests de dépistage de drogues, pensez au danger de la contamination croisée.

L’espace HHC est rempli de mauvais acteurs qui ne fournissent pas les tests de base et les rapports de contamination pour leurs produits.

Si vous ne faites pas attention, vous pourriez être la proie de produits illégaux dont le taux de delta 9 THC dépasse le seuil fédéral de 0,3 %.

Dans certains cas, le produit revendique effectivement des traces de THC, mais à tort.

Prenez tout avec un grain de sel et achetez uniquement auprès de sources fiables et transparentes qui fournissent un certificat d’analyse complet.

Même si le produit est tout à fait légal, les produits à spectre complet contiennent du delta 9 THC.

Chez les utilisateurs réguliers qui consomment du HHC plusieurs fois par semaine, cela s’accumule et tout THC peut donner un résultat positif à un test de dépistage de drogues.

Comment le HHC se métabolise-t-il ?

Vous connaissez probablement le 11-hydroxy-THC, c’est le principal métabolite actif du THC, formé dans l’organisme après que l’utilisateur a consommé du cannabis décarboxylé.

Selon une étude réalisée en 1991, les microsomes hépatiques de souris, de rats, de cobayes, de hamsters et de lapins ont oxydé un isomère du HHC de la même manière qu’ils ont oxydé le THC, en formant des dérivés hydroxylés.

Le dérivé primaire identifié comme 11-hydroxy-hexahydrocannabinol (11-OH-HHC), indique un processus métabolique du HHC similaire à celui du THC.

Mais, au lieu de former le métabolite primaire du THC, le 11-hydroxy-THC, ce composé métabolise sa propre forme – le 11-hydroxy-HHC.

Ce qui est intéressant avec le métabolite 11-hydroxy-HHC, c’est qu’il s’agit également d’un métabolite actif mineur du THC.

Ainsi, le HHC et le THC se métabolisent tous deux en ce composé dans une mesure différente.

Nous avons besoin de plus de recherches pour confirmer ces résultats, mais cela pourrait indiquer que les effets psychotropes du HHC proviennent de sa métabolisation en 11-hydroxy-HHC.

En raison de ce métabolite, le HHC peut être détecté comme du THC lors des tests de dépistage de la marijuana générique.

Faux positifs : Quelles sont les chances ?

Est que le HHC est détecté comme une drogue (par un test positif)
Les tests de dépistage de la marijuana ne testent pas le HHC

Est-il possible d’obtenir un faux positif à un test de dépistage de drogues avec HHC ?

Un faux positif signifie que le test a détecté la présence de THC alors que vous n’avez en fait pas consommé cette substance.

Les tests de dépistage de drogues standard, comme les tests delta 8 THC, recherchent les métabolites du THC.

Le HHC a une structure très similaire à celle du THC, interagit avec les mêmes récepteurs CB que le THC, mais ne se métabolise pas en les mêmes composés.

D’après les études, le HHC se métabolise également en composés ayant une structure chimique similaire à celle du THC-COOH, mais là encore, il s’agit de la version hydroxyle.

Le THC-COOH est un autre métabolite majeur du delta 9 THC détecté par les tests de dépistage de drogues.

Dans le cas de HHC, les deux principaux identifiés étaient le 8-alpha-hydroxy-HHC (chez les souris) et le 8-beta-hydroxy-HHC (chez les hamsters).

Cette découverte soulève des questions sur les « faux positifs » potentiels pour le THC qu’un test de dépistage de drogue standard pourrait donner.

En fait, il s’agit de détecter le 11-OH-HHC comme étant du 11-OH-THC, et donc d’obtenir un résultat faussement positif.

Dans le cas du THC, le groupe de métabolites détectés par un test de dépistage de drogues est connu sous le nom de carboxy-THC ou THC-COOH (11-nor-9-carboxy-THC), qui se lie aux cellules graisseuses.

Après l’hydroxy-THC, le carboxy-THC est le deuxième métabolite le plus important formé dans l’organisme.

Cette classe de métabolites est non active, de sorte que les tests de dépistage des drogues mesurent leur exposition et non leur affaiblissement.

La similitude de structure et de composition chimique de ces métabolites est indéniable, de sorte qu’un test de dépistage des drogues peut les détecter.

Un résultat intéressant de l’étude est que les auteurs supposent que, puisque le HHC est métabolisé en deux molécules différentes chez les animaux, il y a de fortes chances pour qu’il devienne un métabolite légèrement différent chez l’homme.

L’affirmation selon laquelle le HHC n’apparaît pas dans les tests de dépistage de drogues repose en grande partie sur des preuves scientifiques (peu fiables).

Les vendeurs aiment affirmer que le HHC ne vous fera pas échouer à un test de dépistage de drogues standard parce que les tests ne peuvent pas détecter la molécule.

Mais la contamination croisée et un test faussement positif sont très probables en raison de la similitude de la structure chimique.

Combien de temps le HHC reste-t-il dans votre système ?

Est que le HHC est détecté comme une drogue (par un test positif)
Il semble que le HHC ne se décompose pas dans le corps de la même manière que le THC.

Comme pour les autres cannabinoïdes, la durée pendant laquelle le HHC reste dans votre organisme dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • La quantité de HHC consommée
  • Le type de HHC consommé
  • la fréquence de la consommation
  • La sensibilité personnelle à la substance
  • Métabolisme
  • Type de test utilisé pour la détecter

En règle générale, vous pouvez vous attendre à ce que ce cannabinoïde reste dans votre organisme de quelques semaines à quelques mois.

Chaque personne réagit différemment au HHC.

Si nous prenons le delta 9 comme exemple, les cannabinoïdes peuvent être détectés dans les fluides corporels comme le sang et l’urine jusqu’à 30 jours après la dernière consommation.

Il peut être détecté pendant plusieurs mois chez les utilisateurs quotidiens qui en consomment plusieurs fois par jour.

Nous pouvons supposer que ce composé s’accumule dans les cellules de l’organisme comme les autres.

Veillez donc à arrêter d’en consommer pendant 3 semaines (et plus, si possible) avant de passer un test de dépistage de drogues.

Conclusion : Le HHC apparaît-il dans un test ?

Bien que nous ne sachions pas avec certitude si les tests de dépistage de drogues standard à 12 panneaux « détectent » les métabolites du HHC, une chose est sûre : ce cannabinoïde a une structure chimique très similaire à celle du THC.

Ses métabolites sont également de structure similaire, avec des différences mineures.

Cela peut contribuer aux résultats positifs obtenus par de nombreux utilisateurs lors des tests, mais cela reste anecdotique.

Il n’y a pas de recherche officielle sur cette question, alors n’hésitez pas à vous faire tester et à voir par vous-même.

De nombreux produits contiennent un certain pourcentage de delta 8 et de delta 9, ce qui peut contribuer à une réponse positive en raison de la contamination croisée.



Questions les plus souvent posées :

HHC passera-t-il un test de dépistage de drogue ?

Le HHC vous fera probablement échouer à un test de dépistage de drogue , vous devez donc éviter de l’utiliser si vous savez que vous serez bientôt testé. Le HHC est chimiquement similaire au THC et se métabolise en plusieurs des mêmes composés, y compris le THC-COOH, qui est l’un des principaux marqueurs utilisés pour détecter le THC dans un échantillon de sang, d’urine ou de salive.

Le HHC apparaît-il dans un test d’urine pour un physique ?

Jusqu’à présent, il n’y a aucune preuve suggérant que le HHC ne se présentera pas à un test de dépistage de drogue .

Le HHC vous fera-t-il planer ?

Le HHC vous rendra-t-il high ? Comme le THC, le HHC procure à de nombreuses personnes une sensation agréable lorsqu’elles en prennent. Mais ce qu’est exactement ce sentiment peut être plus difficile à cerner .

Cet article est utile ? Notez le :

Apprendre

Articles recommandés

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

#cbdshopcalao

Livraison offerte

Dès 60€ d'achat

Paiement sécurisé

Garantie de sécurité

100% Satisfait

Avis garantis

Service client

Service client disponible

0
0
Votre panier
Votre panier est videRetourner sur la boutique